Waymo a annoncé ce dernier dimanche à Detroit le lancement imminent de ses premières voitures autonomes : une flotte de Chrysler Pacifica automatisées.

Waymo, la startup de Google dans le secteur automobile, a annoncé dimanche dernier au Salon International de l’Automobile de l’Amérique du Nord qui se tenait à Detroit qu’elle allait lancer fin janvier ses Chrysler Pacifica automatisées. Les voitures circuleront à Mountain View, en Californie, et à Phoenix, en Arizona. L’entreprise en a profité pour présenter le modèle officiellement.

Notamment, Waymo a pu réaliser ces nouveaux véhicules avec ses propres technologies. Les capteurs, le système caméra et les technologies de balayage sont tous « made in Waymo ». De cette manière, l’entreprise a pu économiser sur les coûts de réalisation de ses voitures autonomes.

En effet, le CEO de Waymo, John Krafcik, souligne que l’entreprise a pu économiser 90 % des coûts grâce à cette stratégie. En effectuant ce genre de travail, Waymo peut définir les standards de ses technologies et de son matériel de conduite autonome et obtenir, par conséquent, une indépendance à la fois économique et technologique. Par exemple, l’entreprise a pu développer deux genres de capteurs LIDAR — une technologie qui coûtait très cher il y a quelques années –, capables de balayer l’environnement à courte et longue distance.

Krafcik assure : « Chez Waymo, nous sommes sérieux quand on dit vouloir réaliser des voitures autonomes qui puissent aider des millions de personnes. Et pour faire cela, nous devons contrôler à la fois le logiciel et le matériel. »

Néanmoins, l’entreprise continue à poursuivre les mêmes objectifs que Google avant elle, c’est-à-dire réaliser des partenariats avec des constructeurs automobiles (comme elle l’a fait avec Chrysler et Honda) et continuer son parcours dans le secteur des transports automatisés  : « Nous ne sommes pas dans le business pour produire de meilleures voitures, nous sommes dans le business pour créer de meilleurs conducteurs. »

Nous ne sommes pas dans le business pour produire de meilleures voitures, nous sommes dans le business pour créer de meilleurs conducteurs

Krafcik a reconnu enfin que son entreprise était en train de considérer des projets concernant le transport individuel, le covoiturage (avec un partenariat probable avec Chrysler ?) et des solutions et de logistique du dernier kilomètre.

Partager sur les réseaux sociaux