Enrobé d'un marketing qui nous laisse pantois, le Project Ariana de Razer est tout de même plutôt intrigant : il combine des lumières et de la projection pour agrandir l'univers d'un jeu vidéo... de l'écran, à la pièce toute entière.

Entre LG et le son 4K, Intel qui fait des processeurs qui accélèrent Internet, Samsung qui tente de trouver un usage à son QLED (bien meilleur que l’OLED) et Faraday Future qui présente une voiture aussi futuriste qu’improbable, le CES nous gâte. Mais ce n’est pas fini : en 2017, préparez-vous à voir débarquer non pas la réalité virtuelle, non pas la réalité augmentée, mais la pré-VR. Au terme d’un effort marketing qui a dû être intense, Razer a sorti ce concept improbable qui avait un nom beaucoup moins vendeur il y a une heure : de la projection.

Car oui, Proejct Ariana est un projecteur. En partenariat avec Philips, qui conçoit les excellentes Hue capables par exemple de changer la colorimétrie d’une pièce en fonction de ce qu’un écran affiche, Razer a conçu un système qui va beaucoup plus loin. Il combine des lumières intelligentes, de la projection et le moteur Chroma (le logiciel qui permet aux touches des claviers des produits Razer de s’éclairer différemment). Le concept présenté au CES est épaulé par deux caméras 3D qui scannent la pièce et repèrent les objets qui s’y trouvent pour ajuster la projection du projecteur fish-eye.

project-ariana-view-2

En pratique, le résultat est une prolongation de ce qui s’affiche à l’écran autour du joueur. L’idée est de mettre l’ambiance du jeu dans la pièce qui entoure le joueur. Et si nous sommes un peu moqueurs sur les termes employés par la marque qui ont du mal à passer notre filtre à bullshit, il faut reconnaître que le résultat en jette. Comme il s’agit d’un concept, il est difficile de savoir aujourd’hui s’il deviendra un gadget difficile à utiliser (pensez à la cohabitation avec les autres personnes dans la pièce…) ou si nous avons en face de nous une direction réaliste et convaincante pour l’immersion dans le jeu vidéo.

project-ariana-room-view-2

Cela vous rappelle quelque chose ? C’est normal : Ariana est une redite, du moins dans l’idée, du projet IllumiRoom de Microsoft, dévoilé en 2013 et qui n’avait jamais vu le jour. Le marché est-il prêt aujourd’hui pour une telle technologie ? Nous verrons.

Partager sur les réseaux sociaux