Intel n'avait qu'un mot à la bouche à sa conférence du CES : la réalité virtuelle. L'entreprise compte massivement investir ce secteur en 2017, notamment grâce au ProjectAlloy, son casque sans fil qui transforme l'environnement direct en terrain de jeu.

Une fois n’est pas coutume, les spectateurs de la conférence de presse Intel étaient pour une fois de véritables acteurs grâce à leur casque de réalité virtuelle (VR), utilisé tout au long de la présentation à la demande de Brian Krzanich, le patron de l’entreprise présent sur scène.

Intel a voulu démontrer que cette technologie en plein essor pouvait largement dépasser ses principales limites actuelles — une utilisation trop limitée, des câbles omniprésents — pour s’imposer comme un outil pratique et concret, démonstrations à l’appui. D’une virée immersive et touristique dans les airs de l’Utah en wing suit — et en 4K — à la découverte interactive d’un coin de paradis vietnamien, Intel s’est pourtant d’abord concentré sur une démonstration assez classique de la VR.

Sport et VR, le mariage parfait ?

La phase d’exploration, à partir du simple casque, des toits d’une usine photovoltaïque s’avérait déjà plus convaincante en matière de gain de temps et de main d’œuvre pour un usage professionnel, à l’instar d’un suivi de match de basket universitaire en temps réel, selon l’emplacement de son choix dans la salle. Une technologie potentiellement révolutionnaire pour les amateurs de sport.

Intel a surtout marqué les esprits en montrant pour la première fois une vidéo de son casque de réalité virtuelle, le Project Alloy, qu’il avait dévoilé en août dernier. L’appareil, assez compact, présente l’indéniable avantage d’être entièrement dénué de fils et de câbles. Pour cette démonstration inaugurale, le casque fonctionnait avec de la réalité augmentée, mélange de VR et d’intégra tion de l’environnement direct dans un monde fictif.

project-alloy

Un simple salon se transformait ainsi en plateforme spatiale pour permettre à deux joueurs de lutter contre une invasion extraterrestre, le canapé devenant tout à coup un bouclier bien utile dans ce scénario.

Intel est resté muet sur le prix de cet appareil — ouvert à tous les développeurs — dont le lancement est prévu au deuxième semestre 2017.

Partager sur les réseaux sociaux