Les Chromebook continuent de séduire les foyers comme les écoles grâce à des prix bas et un système d'exploitation simple. Et Acer continue de consolider son offre pour, notamment, les enfants et les écoles avec le Chromebook 11 N7.

Les Chromebook ont décidément toujours le vent en poupe au CES cette année : si les constructeurs n’accumulent pas les modèles, ils commercialisent toujours de nouvelles machines pour les adeptes de ce système d’exploitation. Cette année, Asus a par exemple dévoilé un très bon Flip dont nous vous parlions récemment, et Acer s’est concentré sur un des cœurs de cible du marché des Chromebook, l’éducation et les enfants.

Toutes chutes comprises

Avec son Chromebook 11 N7, Acer veut séduire les maladroits et les écoles qui ont besoin de matériel solide. L’ordinateur a été soumis à divers tests qui lui ont permis d’être certifié par le label MIL-STD-810G, un standard militaire américain. Le portable est donc en théorie capable de faire des chute d’un mètre sans s’abîmer, ou encore de survivre à une pression de plus de 50 kilos.

Avec une coque renforcée et des coins arrondis, le portable a beau avoir des allures de parpaing, il sera en mesure d’être mis entre toutes les mains. Le Chromebook 11 N7 dispose également d’un clavier composé de touches en caoutchouc, plus résistantes, et d’une protection anti-éclaboussures (une norme d’imperméabilité que l’on retrouve sur certains smartphones).

acer-chromebook-11-n7-c731-left-facing-100701424-large

Toutefois, le poids total de la machine est de facto conséquent et le N7 pèse 1,3 kilos malgré sa petite taille. Car en dehors de son poids, l’appareil est pensé pour la mobilité avec un écran de 11,6 pouces. Côté composant, Acer ne laisse pas une grande part à la qualité avec une dalle seulement HD (1 366 x 768 pixels) et un petit Intel Celeron double-cœurs couplé à 4 Go de RAM.

Côté autonomie, on trouve une batterie de 4 090 mAh, dont on ne connaît pas encore les capacités. Enfin, le portable dispose d’un verrou Kensington pour finaliser son concept de bête solide et sûre.

La machine semble naturellement s’orienter vers une utilisation en salles de classe, ou à la maison pour devenir le premier ordinateur des enfants les plus aventuriers. Le Chromebook est commercialisé en Europe 229 € en priorité aux écoles et devrait également rejoindre les rayons des grands magasins dans les mois prochains.

Partager sur les réseaux sociaux