Le Coréen LG a dévoilé au CES une barre de son pour téléviseur disposant d'un son 4K. Ce qui ne veut absolument rien dire.

Aujourd’hui, les meilleurs téléviseurs grand public disposent d’une définition 4K UHD. Cette dénomination se comprend grâce au nombre de pixels que peut afficher l’écran pour une image. L’appellation 4K existe pour une raison simple, elle doit résumer le fait qu’une dalle, qu’elle soit OLED ou LCD, dispose de plus de 4 000 pixels de large. En pratique, les constructeurs trichent un peu et on se retrouve avec une norme dite UHD, la plus répandue, qui n’a que 3 840 pixels de large. Or il est de fait nullement question de qualité audio et pourtant, le Coréen LG a réussi à inventer un son 4K pour le CES.

8k_uhd_4k_shd_fhd_and_sd-svg

Il faut être honnête : chaque CES est l’occasion pour les constructeurs d’inventer des nouveaux mots, des nouveaux labels et d’autres délires de marketing qui durent généralement pas plus longtemps que le salon lui-même. Mais le son 4K semble malgré tout remporter une palme de l’absurdité.

La Hi-Fi 4K : c’est non

Car en plus d’affubler un label inexact sur un produit hors-sujet, LG prend tout de même le temps d’expliquer aux curieux pourquoi le son de sa barre (la SJ9) est définitivement un son 4K. Selon le Coréen, si son système Hi-Fi possède le label 4K c’est grâce à ses performances : avec une conversion en 24-bit/192Hz, selon LG, sa barre de son parvient à délivrer 4 608 000 bits par seconde. Vous comprenez donc pourquoi, le son peut être 4K pour LG : il dépasse 4 000 000 de b/s. Il faudrait préciser que le label 4K concerne exclusivement un compte de pixels et en aucun la qualité d’un flux de données.

lg-soundbar_sj9

Mais LG ne l’ignore pas tout à fait, puisque la barre de son est censée être particulièrement réactive pour s’associer à un téléviseur 4K (sérieusement cette fois-ci) et donner à vos contenus en 4K toute leur complexité et richesse sonore en 4K.

Il ne faudra donc pas s’étonner si votre grand-mère vous explique qu’elle ne comprend définitivement rien aux nouvelles normes de qualité de son téléviseur : les constructeurs semblent prendre un malin plaisir à rendre leurs produits incompréhensibles.

Partager sur les réseaux sociaux