Plus onéreux que la plupart des Chromebook, le nouveau Flip d'Asus semble en mesure de réconcilier prix et qualité.

Aujourd’hui, le fer de lance de l’offre Chrome OS d’Asus est le Chromebook Flip. Difficile à recommander car malgré son design intéressant, à la manière d’un 2-en-1, ce Chromebook est armé d’un très faible processeur Rockchip qui calme nos ardeurs rapidement. La promesse d’un 2-en-1 d’entrée de gamme est certes tenue par le Flip, mais le compromis peut sembler désagréable à faire.

Or avec une nouvelle déclinaison de ce dernier (C302CA pour être exact) Asus semble élever le niveau de son joueur et avance sur un secteur encore peu occupé sur le marché des Chromebook :  le bon milieu de gamme. Le genre d’appareil dont on sait qu’on va tirer le maximum de son prix, et c’est plutôt séduisant.

asus_c302ca_5

C’est le site de e-commerce américain Newegg qui a fait l’erreur de lister le produit parmi sa marchandise alors qu’Asus ne l’a pas encore annoncé. Depuis, l’ordinateur a évidemment disparu des rayons virtuels, néanmoins, nous en savons désormais plus sur ce qui sera assurément un des prochains Asus.

L’Américain vendait ce C302CA pour 499 $, soit quasiment le double de la plupart des Chromebook. Mais pour ce prix, l’Asus offre un écran de 12,5 pouces, une dalle Full HD 1080p et un Intel Core m3 couplé à 4 Go de RAM. Avec ses 64 Go de stockage et des caractéristiques décentes, le Chromebook s’approche des rares appareils premium embarquant Chrome OS, les Chromebook Pixel, principalement. Sans atteindre la qualité haut de gamme des ordinateurs construits par Google, cet Asus semble défier la mode du Celeron qui règne sur le monde Chrome.

asus_c302ca_9

Ce C302CA devrait également rajouter du charme au design du Flip en lui offrant une mise à jour tout en métal, comportant deux ports USB Type-C et un lecteur de carte SD. Niveau finesse, l’appareil affiche une épaisseur de 1,27 cm, ce qui est tout à fait honorable. Nous notons également la présence d’un clavier rétro-éclairé, un petit luxe que les Chromebook ne s’offrent que trop peu.

Pour ce qui est de la commercialisation réelle et définitive du produit, nous ne serions pas surpris de retrouver cet Asus au CES de janvier compte tenu de l’état d’avancement du projet. Espérons que nous pourrons vous en dire plus sur la bête à Las Vegas, où nous nous rendrons cette année.

Partager sur les réseaux sociaux