En attendant la conclusion officielle de Samsung, un groupe d'ingénieurs qui s'est penché sur les composants du Galaxy Note 7 affirme que son problème de batterie explosive est dû à une trop grande prise de risques du constructeur.

L’équipe d’Instrumental, un site spécialisé dans les nouvelles technologies, s’est penchée en détail sur les composants du Samsung Galaxy Note 7, pour tenter de déterminer la cause de ses batteries inflammables — en s’équipant, au cas où, d’un extincteur.

Alors que Samsung n’a toujours fourni aucune explication officielle sur ce grave problème, Instrumental affirme que le problème provient du séparateur utilisé sur la batterie : trop fin pour être réellement efficace, il provoque un court-circuit dès lors que ses couches négative et positive se touchent, ce qui entraîne ensuite une explosion.

dsc_0864
Crédits : instrumental.ai

Par ailleurs, pour proposer le smartphone le plus fin possible, les ingénieurs de Samsung auraient réduit au minimum l’emplacement consacré à la batterie, bien en-dessous du standard habituel. En l’absence d’assez d’espace pour « respirer », la batterie se met logiquement à gonfler et accentue ainsi les risques d’explosion en cas de simple pression sur la coque ou de choc dans une poche de vêtement.

samsung-galaxy-note-7
Crédits : instrumental.ai

Juste avant de vanter ses propres services techniques, le groupe conclut : « Il apparaît clairement que Samsung a choisi de prendre un risque, et que leur infrastructure de test et de validation n’a pas marché. Ils ont lancé un produit dangereux. » Un fiasco mondial qui a coûté plus d’un milliard de dollars à l’entreprise coréenne.

Partager sur les réseaux sociaux