WhatsApp vient de modifier l'échéance pour la fin du support d'anciens systèmes d'exploitation. Certaines vieilles plateformes bénéficient désormais d'un délai supplémentaire.

C’est un répit providentiel pour ceux qui ont conservé un smartphone qui n’est plus de toute première jeunesse. WhatsApp a décidé de prolonger la durée de l’assistance pour certains systèmes d’exploitation. Sont concernés les OS de BlackBerry, BlackBerry 10, Nokia S40 et Nokia Symbian S60.

Initialement, WhatsApp comptait exclure ces plateformes de son support technique d’ici la fin de l’année 2016. Mais pour une raison inexpliquée, la célèbre application de messagerie a changé son fusil d’épaule. Pour les écosystèmes mentionnés ci-dessus, l’échéance a été repoussée de six mois, au 30 juin 2017.

Délai en plus pour certains OS

Il n’y a en revanche aucun changement pour les autres systèmes d’exploitation dont la prise en charge cessera d’ici la fin de l’année. WhatsApp se détournera des mobiles fonctionnant avec Android 2.1 et 2.2, Windows Phone 7 et l’iPhone 3GS / iOS 6, qui n’ont plus qu’une part de marché dérisoire.

WhatsApp

En début d’année, WhatsApp a justifié sa nouvelle politique en expliquant que le paysage des smartphones a beaucoup changé, avec la disparition de certains acteurs autrefois au sommet du secteur, et que le soutien à des OS qui n’ont plus qu’un poids dérisoire n’a plus grand sens aujourd’hui.

« Lorsque nous avons lancé WhatsApp en 2009, […] près de 70 % des smartphones achetés à l’époque avaient des systèmes d’exploitation BlackBerry et Nokia. Les systèmes d’exploitation mobiles offerts par Google, Apple et Microsoft (qui représentent 99,5 % des ventes aujourd’hui) représentaient moins de 25 % des ventes d’appareils mobiles à l’époque », argumentait-il.

À lire sur Numerama : WhatsApp ne s’occupera plus de vos très vieux smartphones

Partager sur les réseaux sociaux