Bouygues Télécom indique que son réseau en 4G couvre désormais 4 Français sur 5 vivant en France métropolitaine. Il vise désormais les 99 % en 2018. L'opérateur reste toutefois très discret sur la couverture du territoire.

Objectif rempli pour Bouygues Télécom. Le réseau de l’opérateur couvre désormais la très grande majorité des Français vivant en métropole. C’est en tout cas ce qu’affirme le groupe de téléphonie mobile dans une annonce diffusée le mercredi 16 novembre. D’après ses derniers relevés, son réseau 4G couvre 82 % de la population hexagonale. C’était le seuil que la société voulait atteindre en cette fin d’année.

En un peu moins d’un an, l’étendue du réseau 4G de Bouygues a donc progressé de 7 points. Au début de l’année, l’entreprise avait en effet fait savoir que ses installations pouvaient atteindre 75 % des métropolitains. Le prochain cap que compte franchir la firme, désormais, c’est celui des 99 %. Mais pour ce seuil, il faudra quelques années de travail : Bouygues fixe son échéance à 2018.

82 % des Français en métropole couverts par la 4G de Bouygues Télécom

Pour étendre rapidement la portée de son réseau en 4G, Bouygues Télécom a bien sûr mis le paquet sur l’installation des antennes-relais. Les statistiques collectées par l’agence nationale des fréquences début novembre indiquent que l’opérateur est en tête des sites 4G actifs (il en possède 9 801) et autorisés (11 506). Mais ce n’est pas sa seule tactique : il utilise aussi « les fréquences en or  » et recycle celles allouées autrefois à la 2G.

Bouygues Télécom assure par ailleurs « avoir d’ores et déjà rempli l’obligation fixée par l’ARCEP de couvrir 40 % de la zone de déploiement prioritaire en 4G 800 MHz avant l’échéance du 17 janvier 2017 ». Une affirmation que le gendarme des télécoms ne manquera évidemment pas de vérifier. Cependant, Bouygues Télécom a démontré par le passé qu’il pouvait tenir ce type d’échéance.

Silence sur la couverture du territoire

Reste un point d’interrogation : si l’opérateur célèbre ses performances concernant la couverture de la population vivant en métropole, il reste très discret sa couverture du territoire.

Contacté, Bouygues Télécom n’a pas donné suite à nos demandes relatives à la superficie de l’Hexagone atteinte par son réseau. Rien de bien étonnant, cela dit : il est plus facile de se concentrer sur les grandes agglomérations, là où vivent les Français en grande majorité, ce qui permet d’accroître très vite son pourcentage de couverture, plutôt que d’évoquer celui du territoire, plus difficile à faire progresser.

reseau-couverture-bouygues

Tout ce que peut proposer Bouygues, c’est de consulter sa carte de couverture. Elle ne dit rien sur le pourcentage de couverture du territoire atteint par l’opérateur mais elle permet d’avoir une vague idée générale et, surtout, de savoir si son domicile et son lieu de travail sont couverts en 4G, 4G+, 3G+ ou 2G.

Dans une enquête sur la qualité des services mobiles publiée en juillet 2015 par l’ARCEP, le taux de couverture du territoire atteint par Bouygues fin 2014 s’élevait à 23 %. On saisit mieux pourquoi Bouygues Télécom, comme les autres opérateurs d’ailleurs, reste assez discret sur la question.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés