Internet Explorer et Edge ont perdu cette année plus de 300 millions d'utilisateurs. La plupart d'eux se sont convertis au navigateur de Google, Chrome, qui semble sortir vainqueur cette année.

Internet Explorer, le browser de base conçu pour les ordinateurs Windows, ne brille plus depuis longtemps. Aujourd’hui, les internautes préfèrent Mozilla Firefox ou bien Google Chrome en guise de navigateur principal, tandis que le browser de Microsoft est mis tout de suite de côté.

Néanmoins, Google Chrome a été le grand vainqueur de cette année, notamment en gagnant beaucoup d’utilisateurs au détriment d’Internet Explorer (IE) et du nouveau navigateur de Microsoft, Edge. En effet IE et Edge ont perdu plus de 300 millions d’utilisateurs cette année, passant de 800 millions à 500 millions, à en croire les données statistiques de NetMarketshare.

browser-market-share-2016
Statistiques de Net Marketshare

Un coup remarquable si l’on considère que le navigateur Edge était installé dans plus de 400 millions de nouveaux ordinateurs qui ont été commercialisés avec Windows 10. En octobre dernier, les navigateurs de Microsoft ont perdu environ 40 millions d’utilisateurs.

La plupart de ces internautes se sont tournés vers Firefox et, surtout, vers Chrome. Le grand monopole d’Internet Explorer qui s’était instauré pendant les premières années du nouveau siècle, écrasant les autres navigateurs, notamment Netscape, est devenu un souvenir très lointain.

C’est Google Chrome qui, aujourd’hui, est en train de s’établir progressivement comme le leader des navigateurs, suivi par Firefox, tandis que IE et Edge sont en train d’être abandonnés par tout le monde.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés