Vigilante, une application développée par l'entreprise Sp0n, promet de créer un réseau de justiciers improvisés prêts à intervenir à toutes heures dans les rues. Mais est-ce une bonne idée ?

Avez-vous jamais pensé à devenir un justicier et à lutter contre le crime des rues urbaines ? Une nouvelle application, qui pourrait faire naître de véritables Luke Cage dans le monde entier (bon, peut-être sans les pouvoirs spéciaux), a été lancée la semaine dernière à New York. Son nom, Vigilante, semble sorti tout droit d’une des BD de Marvel ou de DC Comics.

L’application, développée par l’entreprise Sp0n, permettrait à ses utilisateurs d’être toujours au courant des crimes en cours avec des notifications envoyées en temps réel, en leur permettant d’intervenir pour les arrêter, à la place de la police. En outre, l’application permet aux utilisateurs de filmer et prendre des photos pour les publier dans le réseau de Vigilante.

Toutefois, même si l’application semble avoir apparemment du potentiel pour aider les forces de l’ordre et augmenter la sécurité des villes, on ne cache pas que ce réseau de justiciers improvisés peut mener à des risques très sérieux et, paradoxalement, à empirer des situations de crimes.

Dans un des paragraphes de l’accord d’utilisation de l’app, on peut lire que l’entreprise se décharge de toute responsabilité concernant tout genre d’accidents, de dégâts, de blessures ou de meurtres qui puissent arriver à ses utilisateurs.

Crédits : dorinser
Crédits : dorinser

D’après un journaliste de Gizmodo qui a essayé l’application, Vigilante pourrait être aussi exploité par les criminels comme un moyen pour analyser en temps réel les patrouilles de la police et d’organiser, par conséquent, des crimes dans des lieux peu surveillés. Ou bien encore de simuler des crimes pour attirer des utilisateurs et les dérober. Vigilante, donc, ne semble pas être une application si recommandable que ça.

En outre, Vigilante n’est même pas connecté directement au système d’urgence (le 911) des forces de l’ordre : les notifications, donc, donnent seulement une illusion de faire partie d’un service de vigilance sérieux. À vrai dire, les notifications présentent des crimes qui se sont déjà conclus à travers l’intervention de la police ou avec la fuite du criminel. De plus, le système vidéo ne semblerait pas si efficace que ça.

Le Département de Police de New York (NYPD) recommande en outre de ne pas se mêler à ce genre de situations dangereuses, puisque les crimes doivent être traités directement par des forces de l’ordre compétentes. Les mêmes conseils existent pour toutes les polices du monde.

Aussi, Vigilante n’est déjà plus disponible sur l’App Store d’Apple. L’entreprise négocierait sa réintroduction avec Apple et promet que Vigilante sera bientôt disponible pour la plateforme Android.

Vigilante aura-t-il vraiment un futur ? Vouloir devenir un héros des rues est une chose plus facile à dire qu’à faire.

newyork

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés