La gamme MacBook s'est complexifiée fin 2016 et certains modèles sont désormais clairement à bannir. Même les derniers sortis sont loin d'être tous des bons plans. Petit guide pour se retrouver dans les nouvelles offres.

Vous n’ignorez probablement pas que les nouveaux MacBook sont désormais sortis. La nouvelle gamme d’Apple a été dévoilée ce 27 octobre et elle est déroutante par bien des points. Apple a complexifié son offre et propose des configurations très coûteuses à côté d’ordinateurs portables un brin dépassés. Cela dit, il est assez facile de déterminer quels modèles éliminer progressivement de votre parcours d’achat si vous songez à acquérir un Mac prochainement.

Nous avons fait un petit parcours du plus mauvais plan au meilleur compromis. Nous avons été particulièrement durs dans notre chasse et du coup, certains éliminés restent intéressants selon vos usages : ce guide est évidemment à modérer avec vos attentes et votre budget. Nous présentons dans la dernière partie les modèles qui nous semblent pertinents fin 2016.

Cible 1 : le MacBook Air

Boom, headshot. Apple a affirmé lors de sa conférence que le nouveau MacBook Pro 13 pouces sans Touch Bar (nous y reviendrons) remplaçait le MacBook Air. Plus fin, plus performant et mieux équipé niveau écran, il a tout du remplaçant idéal de la gamme Air. Et pourtant, le MacBook Air est toujours en vente.

capture-decran-2016-10-27-a-22-12-26

Avec son écran défini en 1440 x 900 pixels, ses 128 Go de stockage et son Intel Core i5 bicœur à 1,6 GHz, le MacBook Air a des airs de papi. Il est encore vendu 1 099 € et jusqu’à 1 349 € pour une version avec 256 Go de stockage. C’est extrêmement cher pour une machine de 2013 qu’on espérait voir renouvelée et laissée au même tarif, comme cela avait été fait les autres années.

Tant pis. Si le MacBook Air fait toujours tourner la plupart des logiciels, son écran est rédhibitoire à ce prix-là. À la limite, la version 128 Go est une bonne entrée dans l’univers macOS, mais c’est vraiment pour ceux qui insistent.

Cible 2 : le MacBook

Le petit MacBook est fin et élégant et semble être le compagnon parfait pour les utilisateurs en mobilité. Cela dit, Apple ne l’a pas renouvelé et n’a pas non plus baissé son prix. Vous vous retrouverez donc toujours avec cet écran de 2 304 x 1 440 pixels accompagné d’un processeur bon à pas grand chose (Intel Core « Atom hors de prix » m3 cadencé à 1,1 GHz,), un duo incroyable pour avoir une machine qui rame dès que vous ouvrez quelques onglets.

macbook

Proposés par Apple à 1 449 € pour la version 256 Go et 1 799 € pour la version 512 Go, ces modèles sont clairement à fuir. Bang bang.

Cible 3 : le MacBook Pro 13″ sans Touch Bar

Remplaçant officiel mais pas tant que ça du MacBook Air, le MacBook Pro 13″ sans Touch Bar est une version améliorée du MacBook. Vous retrouverez, heureusement, un Core i5 qui fera tourner sans problème tous vos logiciels, mais vous vous retrouvez avec un ordinateur qui n’aura que 2 ports USB Type-C Thunderbolt, contre 4 pour les grands frères. Et si vous ne voulez pas multiplier les adaptateurs / multiprises, cela ne sera pas de trop.

capture-decran-2016-10-27-a-20-50-57

Cela aurait pu passer si le MacBook Pro 13″ avait le prix décent des MacBook Air, mais non : il faudra débourser 1 699 € pour la version de base, ce qui est clairement trop cher pour cette version au rabais du MacBook Pro 13″ de nouvelle génération. Boom, suivant.

Cible 4 : le MacBook Pro 13″ 512 Go

Certes, avoir beaucoup de stockage, c’est toujours chouette. Le problème, c’est quand Apple vous fait passer de 256 Go à 512 Go moyennant la coquette somme de 200 €. À ce prix-là, vous pouvez acheter 2 SSD de 512 Go lors d’un bon plan, ce qui vous fera 1 To de stockage externe.

capture-decran-2016-10-27-a-22-14-07

Et comme vous avez 4 ports USB Type-C Thunderbolt 3, avec une rapidité de transfert hors norme, vous avez mieux fait de vous organiser avec un petit disque externe pour le stockage mobile et un autre pour la sauvegarde chez vous. C’est la seule chose qui change entre le MacBook Pro 13″ à 256 Go et le MacBook Pro 13″ à 512 Go. Pan.

Cible 5 : le MacBook Pro 15″ 256 Go

Là, on a une problématique inverse : si vous voulez absolument le très haut de gamme Apple, se limiter à 256 Go de stockage, une carte graphique Radeon Pro 450 et un Core i7 cadencé à 2,6 GHz ne semble pas pertinent. Pour 2 699 €, le MacBook Pro 15 pouces semble être un choix bâtard : quitte à dépenser une grosse somme pour acheter du matériel professionnel, autant y aller à fond.

capture-decran-2016-10-27-a-22-14-46

Cible 6 : le vieux MacBook Pro 15″

Le vieux MacBook Pro 15 pouces est toujours en vente mais semble bien trop cher aujourd’hui pour être un achat conseillé. On l’élimine en dernier, cela dit, car si vous souhaitez avoir un Mac 15 pouces qui ne coûte pas plus de 3 000 €, c’est sûrement le meilleur choix.

Les survivants

Dès lors, si comme nous vous avez descendu tous les modèles dans votre petite séance de tir au pigeon, il ne reste que 2 (ou 3) postulants qui semblent être particulièrement intéressants dans la nouvelle gamme Apple.

Le premier, c’est le très haut de gamme : le MacBook Pro 15 pouces avec Core i7 cadencé à 2,7 GHz, équipé d’une Radeon 455 et d’un SSD de 512 Go. Il est cher, mais si c’est le top qu’il vous faut, et vous avez sûrement vos raisons, c’est probablement le meilleur investissement.

applicationframehost_2016-10-27_19-33-51

Le MacBook Pro 13 pouces avec Touch Bar et 256 Go de stockage est le deuxième ordinateur qui nous semble être un bon compromis entre puissance et prix. À 1 999 €, c’est une bonne machine équipée de 4 ports USB Type-C. Vous pourrez donc sans aucun mal gérer le stockage manquant avec des disques durs externes ou un NAS chez vous pour la sauvegarde.

De même, le petit MacBook Pro de précédente génération, toujours au catalogue et proposé à 1 449 € n’est pas si mal. Avec son processeur Core i5 à 2,7 GHz, bien plus puissant que celui du MacBook Air, il semble être un choix pertinent pour qui souhaite s’équiper sans se ruiner. Les 128 Go de SSD sont la seule faille de ce modèle qui devra s’accompagner d’une solution de stockage externe.

Notez qu’il vous faudra une batterie d’adaptateurs pour l’instant si vous souhaitez utiliser votre matériel. Par exemple, l’iPhone 7 tout juste sorti n’est pas livré avec un câble Lightning vers USB Type-C. Du coup, vous devez soit acheter un adaptateur, soit acheter un câble ad-hoc à 29 €. Vous ne pourrez pas non plus utiliser vos écouteurs Lightning, vu que les Mac n’ont que des ports USB Type-C.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés