Qui dit nouvelle technologie, dit souvent nouvelles interface et expérience utilisateur. La réalité virtuelle pourrait gagner en fluidité si les casques savaient repérer où vous regarder : c'est précisément ce que fait Eyefluence, une startup que Google vient de racheter.

La startup Eyefluence vient d’annoncer qu’elle avait été rachetée par Google, rejoignant la grande famille des entreprises et services possédés par Alphabet. Contrairement à un Nest ou un DeepMind qui proposent des produits finis dans des domaines bien différents, Eyefluence peut être vu comme une brique technologique qui pourra s’ajouter à l’avenir aux différents projets de Google. En effet, Eyefluence a créé une technologie qui permet de naviguer dans des menus grâce aux mouvements des yeux. Ce genre d’interaction devient particulièrement pertinent à l’ère de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée.

technology-progression

Aujourd’hui, en effet, les interfaces liées à ces deux nouvelles technologies semblent être un poil en décalage avec ce que ces innovations prétendent apporter. La réalité virtuelle à partir d’un smartphone n’a pas vraiment d’interaction — ou seulement avec des boutons peu agréables comme sur le Gear VR de Samsung. La réalité virtuelle haut de gamme, du Vive au PSVR, se contrôle avec des manettes et des détecteurs de mouvement. Les expériences sont géniales sur de petites distances mais deviennent incompréhensibles pour parcourir des distances plus longues.

Naviguer avec les yeux sur un petit écran est une donc l’une des options pour rendre la réalité virtuelle plus agréable à parcourir, notamment sur les smartphones qui sont les parents pauvre du genre à l’heure actuelle. C’est d’autant plus pertinent quand on pense aux Cardboard qui ne permettent quasiment aucune interaction avec l’environnement. De même, comme nous l’avions vu au MWC 2016 avec TheEyeTribe, ce genre de technologie permet d’optimiser l’affichage à l’écran : un développeur peut par exemple choisir d’afficher des textures en haute définition dans une zone centrée sur l’endroit où l’utilisateur regarde, économisant ainsi de la mémoire vidéo.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos