Amazon a déposé un brevet qui décrit un mini-drone assistant, commandé par la voix.

Amazon aurait des plans ambitieux pour sa future ligne de drones. En effet, l’entreprise américaine aurait déposé un brevet pour un assistant aérien miniature commandé à la voix, nommé sobrement UAV (Unmanned Aerial Vehicle) pour l’instant, terme générique qualifiant un drone. Les brevets ont été enregistrés avec des illustrations d’usages par la police, mais ces petits engins pourraient être utilisés par tout le monde.

Crédits : United States Patent and Trademark Office
Crédits : United States Patent and Trademark Office

Dans les illustrations liées au brevet, Amazon présente ce mini-drone comme un assistant pour les agents de police. En effet, l’entreprise imagine un dock si petit qu’il pourra être localisé sur le microphone des agents et qui permettra à ce drone de se poser et décoller facilement. La petite machine deviendra un véritable assistant et un outil indispensable, puisqu’il sera doté d’une caméra et se contrôlera à la voix grâce à l’intelligence artificielle Alexa. Avec elle, le drone pourra suivre des suspects, localiser des endroits spécifiques, identifier des personnes, aider à gérer la circulation routière ou enquêter sur des cas de disparition — bref, aider son partenaire humain à gérer différent genre de situations.

Amazon espère utiliser cette petite abeille robotique dans des opérations militaires, comme l’évacuation d’un bâtiment. Même les pompiers pourront bénéficier du drone pour dompter les incendies. Toutefois, l’entreprise affirme que l’UAV pourra aussi être utilisé lors de situations plus triviales et tranquilles, comme par exemple faire des courses : le drone aidera les gens à trouver les produits qu’ils cherchent, ou même à éviter des queues trop longues en allant faire du repérage.

Crédits : United States Patent and Trademark Office
Crédits : United States Patent and Trademark Office

Ainsi, Amazon a de grandes idées pour son armée de drones, qui ne seront bientôt plus de simples livreurs, mais deviendront des véritables assistants robotiques qui pourront être utilisés quotidiennement. L’entreprise semble s’appuyer de plus en plus sur ces nouvelles technologies, propulsées par la voix.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés