Le smartphone équitable, du moins, qui tente de l'être, obtient un nouveau style pour la fin d'année. C'est la première mise à jour du smartphone modulaire.

Parler du Fairphone est toujours l’occasion de rappeler que son existence est en soi une chance pour l’industrie de la tech. Le téléphone, qui en est aujourd’hui à sa deuxième version, tente en effet de donner un peu de sens à la technologie dans un monde où l’achat d’un smartphone tient parfois du suicide moral du consommateur, qui n’a pas toujours en tête les enjeux environnementaux ou de commerce équitable.

En cette fin d’année, au lieu de révéler un nouveau modèle comme le fait la majorité des constructeurs depuis le mois de septembre, Fairphone joue une autre partition. La firme a choisi de seulement dévoiler de nouveaux habillages pour attirer les curieux et surtout pour peaufiner une esthétique qui n’est pas très flatteuse. Désormais, le client a le choix entre les habillages slim, moins épais et avec plus de couleurs, et regular.

capture-decran-de-2016-10-18-15-49-02

Les caractéristiques du Fairphone 2 restent inchangées. Elles peuvent paraître faibles face aux nouveautés qui sont apparues sur le secteur des smartphones cette année mais il est aussi vrai que la clientèle du Fairphone 2 cherche autre chose que la course à la puissance. En outre, le mobile demeure utilisable au quotidien sans aucun souci.

Une chose est sûre, s’il n’est pas le meilleur smartphone de 2016, il est en tout cas le plus singulier. Avec ses composants issus de mines gérées éthiquement (comprenez : où les enfants ne travaillent pas) et un design modulaire, le Fairphone est fondamentalement différent. En outre, il a reçu la  note de 10/10 au barème iFixit : si jamais vous cassez un jour un composant du téléphone, il est intégralement remplaçable.

phone2

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés