Pour offrir une solution d'accès à internet fixe à ses clients qui ne sont pas éligibles à une connexion ADSL de qualité suffisante, Bouygues Telecom commence à tester la commercialisation d'une box d'accès 4G.

Même si 50 % des foyers français sont théoriquement éligibles au « très haut débit » (30 Mbps ou plus), il reste encore beaucoup de travail pour que les opérateurs déploient un accès de qualité respectable dans les nombreuses zones rurales que compte la France. L’objectif d’équiper 100 % des foyers français d’ici 2022, fixé par le plan France THD et amplifié par les nouvelles ambitions de la Commission européenne qui demande du 100 Mbps pour tous d’ici 2025, est encore loin d’être atteint. Le plus dur reste à faire, maintenant que les grandes villes et les principaux centres urbains sont équipés en fibre optique.

Mais sur le papier, les opérateurs sont libres d’adopter les technologies qu’ils souhaitent, pour parvenir à ces débits. Plutôt que d’imposer la fibre optique, le gouvernement s’est contenté de l’encourager et d’adopter une position de neutralité technologique, qui permet y compris la montée en débit par VDSL2, ou les accès à internet fixe par réseaux mobiles.

Accès à internet fixe par la 4G

Ainsi ZDNet rapporte que Bouygues Telecom a lancé lundi dans 12 boutiques une expérimentation qui vise à fournir aux clients qui le souhaitent une box Huawei 1P (probablement proche du hotspot Huawei E5372 ou du Huawei E5377 LTE), qui fournit l’accès à internet en utilisant le réseau 4G de l’opérateur.

« Cette nouvelle façon d’accéder à Internet depuis la maison offre des performances jusqu’à 5 fois plus rapides que l’ADSL et permet de répondre aux besoins croissants de vitesse », affirme un communiqué de l’opérateur. La box similaire au Domino 4G que commercialise déjà Orange fonctionne comme un téléphone mobile en mode tethering, sauf qu’il s’agit d’un boîtier à brancher sur une prise électrique et dont l’antenne est amplifiée pour les besoins d’une bonne réception en intérieur.

bouygues

Celui-ci précise que l’offre est destinée aux « foyers bénéficiant à date d’une connexion internet à faible débit et pour lesquels la fibre de devrait pas être disponible avant plusieurs années ». Tout le risque étant qu’avec ce type d’offre, les investissements pour déployer la fibre ne soient plus jugés prioritaires, et que ces foyers restent très longtemps dépendants de technologies d’accès qui ont leurs propres limites (qui dit réseau mobile dit obligation de partager un même spectre, qui ne peut pas être étendu en fonction du nombre de clients, contrairement aux fibres optiques et réseaux cuivre).

Bouygues Telecom commercialise actuellement cette offre pour un prix de 27,99 euros par mois (dont 3 euros de location de la box 4G), avec un premier mois offert pour tester le bon fonctionnement avant de s’engager. Le volume de données n’est pas limité pour l’instant.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés