Avec le projet Jacquard, Google imagine un monde où les smartphones pourraient être relégués au second plan. Une vision qui a donné lieu à un partenariat avec Levi's mais aussi à un brevet.

Google ne perd pas le nord. Tout en donnant un petit aperçu de ce que pourrait être un monde post-smartphone avec le projet Jacquard, la firme de Mountain View n’en oublie pas pour autant d’assurer ses arrières. C’est ce qu’a constaté le site Patently Apple en repérant la demande faite par le géant du web pour un brevet protégeant un système de contrôle tactile destiné aux vêtements interactifs.

Le brevet présente des fonctionnalités qui doivent donner à l’utilisateur les moyens de passer des instructions à un terminal — par exemple un smartphone — par le biais d’un habit. Vous voulez par exemple monter le son de la musique que vous écoutez avec votre intelliphone ? Pas besoin de le sortir de la poche : faites un simple geste à l’extrémité d’une de vos manches et le tour est joué.

À lire sur Numerama : Avec Levi’s, Google imagine le monde post-smartphone

La vision portée par le brevet fait évidemment écho à ce que Google présentait il y a quelques mois lors de sa grande conférence annuelle. Dans une vidéo de démonstration, on découvrait un cycliste capable d’interagir avec son mobile sans jamais le prendre en main ni quitter la route des yeux : tout se faisait via des gestes basiques au-dessus d’un capteur placé dans une veste.

Dévoilé pour la toute première fois en 2015, le projet Jacquard deviendra une réalité pour certains utilisateurs dès l’année prochaine. Google s’est associé à la marque  Levi’s pour proposer en 2017 une veste interactive dans laquelle des composants électroniques sont mêlés avec le tissu ou, pour les parties plus volumineuses, glissés dans la doublure ou cachés derrière un bouton.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés