Cela fait bien longtemps que nous n'avons pas vu un smartphone BlackBerry dans les mains d'un passant -- jusqu'à en oublier que la marque faisait encore du matériel. Aujourd'hui, elle arrête officiellement son activité de constructeur hardware, se reposant uniquement sur ses partenaires.

BlackBerry a annoncé aujourd’hui l’arrêt de son activité en tant que constructeur de smartphone. Ce mastodonte de l’ère pré-iPhone, qu’on appelait alors RIM, a dominé de manière très large un marché qui se cherchait encore, séduisant les business men par ses téléphones sécurisés équipés de claviers complets qui étaient alors le summum de la frappe rapide. Malheureusement, BlackBerry s’est entêté à faire ce qu’il savait faire quand toute l’industrie passait au tout tactile.

Résultat, très rapidement, les smartphones BlackBerry sont devenus des reliques d’un autre âge — même les récents — et le système d’exploitation maison est vite passé pour une antiquité en comparaison à iOS et Android qui ont tout misé sur les applications tierces et l’écosystème. Malgré plusieurs tentatives pour revenir sur le devant de la scène smartphone, notamment en testant des modèles sous Android, BlackBerry n’a jamais réussi à se faire une nouvelle place sur le marché. Et ce ne sont pas les déclarations de la compagnie vis-à-vis de la non protection des données personnelles de ses clients qui l’ont aidée à se redresser.

blackberry-priv

BlackBerry ne fera donc plus de smartphone mais restera dans l’industrie de la téléphonie intelligente : l’ancien constructeur va se consacrer aux services aux entreprises et aux professionnels L’entreprise a également déployé une solution de suivi par GPS des livraisons pour les sociétés du secteur de la logistique. Elle pourra aussi, à l’occasion, apposer sa marque sur des smartphones confiés en sous-traitance à d’autres compagnies.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés