Beaucoup de voix, Snowden en premier, ont alerté sur les risques que faisaient courir l'utilisation de Google Allo pour la confidentialité de vos échanges. Mais si le risque est réel avec Allo, l'est-il moins sur votre messagerie préférée actuelle ?

Google Allo remet en lumière la question des messageries sécurisées. Or, la dernière application de Google pratique une politique ambiguë sur la question. En effet, tous les messages envoyés — sauf si vous utilisez le mode incognito de l’application — seront conservés sur les serveurs de Google et c’est effectivement quelque chose que tout utilisateur de l’application doit savoir. Google y aura accès à tout moment et il a été relevé que Mountain View accepte la plupart des requêtes du gouvernement américain liées à ses autres services (79 % en 2015 contre 59 % pour la France.).

La messagerie Allo sort aujourd’hui en France (Android et iOS), et lors de sa conférence annuelle, Google annonçait ne pas souhaiter conserver les messages envoyés sur une longue durée. À l’évidence, la société a changé d’avis puisque le contenu de la messagerie sera sauvegardé sur les serveurs Google pour une durée quasiment illimité (sauf demande de suppression facilement accessible dans les menus). La raison est simple : l’IA intégrée par Google dans Allo doit pouvoir apprendre de vous et de vos conversations pour vous donner des résultats de plus en plus pertinents.

Bien que tout cela puisse sembler effrayant et anormal, il est presque sûr votre messagerie actuelle, à quelques exceptions près, fait exactement la même chose. La sortie d’une application est une bonne chose pour relancer un sujet aussi fondamental que celui-là et Snowden n’a pas hésité à en mettre plusieurs couches. Mais dans ce bruit autour de Allo, il ne faudrait pas oublier que les autres messageries les plus populaires ne sont pas les meilleurs élèves. De loin.

facebook messenger codes - copie

Facebook Messenger par exemple ne propose aucun chiffrement et Facebook conserve tous vos messages sur ses serveurs. Pas plus que Google, le réseau social bleu ne semble résister aux demandes qui lui sont faites par les gouvernements pour accéder à ces données. Et la messagerie de Facebook est loin du succès d’estime actuel de Allo by Google : elle compte plus d’un milliard d’utilisateurs et est utilisée massivement en France.

WhatsApp, propriété de Facebook, l’autre grand de la messagerie instantanée, a un chiffrement par défaut de bout en bout, assurant ainsi que les serveurs du service ont beau avoir vos messages, ne peuvent déchiffrer vos messages. Mais depuis peu, WhatsApp partage vos données avec Facebook.

On retrouve le chiffrement complet sur iMessages d’Apple qui a développé une sécurité de chiffrement end-to-end sur tous ses appareils et services. Même les messages stockés sur iCloud ne sont pas accessibles sans votre mot de passe et Apple s’est récemment fait chevalier de la sécurité avant tout sur ses différents services, refusant les requêtes de déchiffrement du gouvernement américain.

28bits-imessage-videoSixteenByNine600

Si vous ne faites confiance à aucun géant de la tech ni aux libertariens russes qui financent Telegram, en revanche, vos choix sont vite limités. Reste, en réalité, une seule messagerie instantanée chiffrée absolument sûre : Signal (Android et iOS), celle que Snowden encourage à utiliser.

 

Pour tout comprendre sur le chiffrement des messageries et savoir quelles sont les garanties offertes par l’une ou l’autre, n’hésitez pas à consulter notre guide détaillé sur le sujet.

À lire sur Numerama : Guide  : quelles sont les meilleures messageries sécurisées gratuites  ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés