Annoncée lors de la Google I/O, l'application Allo se fait pour l'instant très discrète. Mais ce relatif effacement va bientôt prendre fin, à en croire un designer travaillant pour Google.

Présentée cet été au cours de la conférence I/O de Google, l’application Allo tarde à faire son entrée en scène. Cela étant, elle ne devrait désormais plus trop tarder à faire ses premiers pas sur les smartphones des usagers. En effet, un designer travaillant pour le compte de la société américaine a fait savoir dans un espace de discussion que la sortie du logiciel était pour « bientôt ».

Google Allo prend la forme d’une messagerie instantanée dotée de quelques fonctions avancées.

Elle peut par exemple fournir des réponses suggérées pour gagner du temps, en fonction de ce qui est détecté à l’écran, qu’il s’agisse d’une conversation écrite ou même d’une photo. Elle est aussi en mesure de tenir un semblant de discussion avec l’usager, de manière à cerner ses besoins de façon naturelle.

Avec Allo, Google cherche à empiéter sur les terres de Messenger et Snapchat, en présentant une interface colorée et dépouillée.

Le service proposera du chiffrement de bout en bout, mais uniquement quand le mode incognito est activé. Cette absence de protection par défaut suscite la polémique, bien sûr inévitable à une époque où la surveillance électronique de masse est une réalité qui a été prouvée, que Google a cherché à contenir en soulignant les problématiques contradictoires auxquelles il a dû faire face avec son appli.

À lire sur Numerama : Allo  : Google dévoile sa messagerie intelligente

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés