Saviez-vous qu'il est possible de modifier des PC pour leur faire exécuter macOS et les transformer en Macbook ? C'est ce que veut proposer un étudiant de Stanford, qui promet des « HacBook Elite » à moins de 350 dollars.

On doute que l’annonce se traduise par une vraie commercialisation, tant les avocats d’Apple devraient s’en donner à cœur joie pour mettre en demeure son créateur de cesser immédiatement son business. Mais en attendant, l’initiative est amusante et permet de jeter un œil dans l’univers méconnu et très complexe des hackintoshs. Un jeune hacker a décidé de créer un ordinateur portable capable d’exécuter OS X, et de le mettre en vente, à un prix largement moins élevé que les Mac d’Apple.

Le HacBook Elite, c’est son nom, promet d’avoir une puissance équivalente à celle d’un MacBook Pro de 2013, même s’il s’agit en réalité d’un HP EliteBook modifié. Il sera doté d’un processeur Intel i5 (architecture Sandy Bridge), d’un écran 14 pouces 1600 x 900, et jusqu’à 8 Go de RAM et 1 To de stockage.  Par ailleurs, « le HacBook Elite présente un corps magnifique tout en aluminium » avec châssis renforcé, imperméabilité, touchpad en verre, et loquets d’écran en titane.

Le tout ne coûterait que 329 dollars, bien loin des prix pratiqués par Apple. Et pourtant il serait capable de faire tourner OS X aussi bien.

hakbook

Une blague ? Visiblement non. Son créateur, Jack Kim, est un ancien étudiant de l’Université de Stanford, qui a aussi créé le studio Emberlabs. Sur le site Product Hunt où son produit est arrivé en tête des projets les plus plébiscités par les internautes, il explique qu’il avait « commencé HacBook Elite à moitié comme une blague l’an dernier pendant que j’étais étudiant en Design Produit », mais qu’il a finalement pris la chose au sérieux.

Un Mac basé sur un HP EliteBook

« J’avais besoin de faire tourner OS X pour développer des applis iOS sur Xcode et, étant l’étudiant désœuvré que j’étais, je n’avais pas l’argent à mettre dans un nouveau MacBook (ou un d’occasion). Donc j’ai regardé du côté des hackintoshes, et j’ai réalisé qu’il n’y avait pas de produit pré-construit, prêt-à-l’emploi, que les gens non-techniques (ou les fans de Hackintosh) pourraient juste acheter et commencer à utiliser ». Car s’il est possible de créer son propre Mac à partir de composants de PC, la chose est relativement complexe.

Pour tenter de limiter les risques juridiques, son portable n’est pas livré avec Mac OS X, qu’il faut se procurer par ailleurs et installer soi-même. Mais la seule utilisation de la marque « Mac » visible sur le site lui promet des ennuis judiciaires, s’il venait à prendre effectivement des commandes (pour l’instant on peut juste s’inscrire pour recevoir des informations).

On notera que sur son site personnel, le jeune homme écrivait en 2015 qu’il avait commencé à vendre ses HacBook, mais qu’il avait préféré tout arrêter pour des questions juridiques. On ne sait pas ce qui l’a fait changer d’avis.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés