Le satellite de la Nasa, STEREO-B, était perdu dans l'espace depuis 2014, hors des radars de l'agence spatiale. Celle-ci a finalement pu rétablir le contact avec l'engin lui permettant, enfin, de le localiser.

Deux ans, seul, perdu dans le silence et l’immensité de l’espace, sans aucun moyen d’entrer en contact avec la Terre. Voilà l’épreuve subie par le satellite STEREO-B envoyé en 2006 par la Nasa. Mais l’agence spatiale américaine a réussi à le retrouver après qu’il a erré pendant 22 mois sans nouvelles.

Le signal a été retrouvé et maintenu pendant plusieurs heures afin de s’assurer du bon fonctionnement du satellite. La communication a ensuite été volontairement coupée pour économiser de la batterie. L’équipe en charge de la mission est optimiste et prévoit de poursuivre le processus de récupération pour pouvoir observer l’état de STEREO-B et rétablir les outils de contrôle de la sonde.

STEREO-B a été lancé en 2006, en même temps que son compère STEREO-A. Les deux satellites de 620 kilos chacun étaient partis en mission pour observer l’activité du Soleil et voir comment elle se propageait. Leur mission devait initialement se terminer en 2008 mais celle-ci a été prolongée.

À la base, les deux sondes devaient rester dans l’orbite terrestre. Une série de complications les a forcées à changer leur trajectoire. Celles-ci se sont ainsi retrouvées à devancer la Terre dans sa course autour du Soleil. À ce moment-là, une perte de commande de la minuterie du satellite a obligé les ingénieurs à couper la communication avec STERO-B pendant 72 heures. Sauf que, pendant ce temps-là, il a dérivé jusqu’à se retrouver de l’autre côté du Soleil par rapport à la Terre. Cela a purement et simplement bloqué l’envoi de signaux entre l’engin et les équipes de la Nasa.

En effet, « le Soleil émet fortement sur presque chaque longueur d’ondes, faisant de lui la plus grande source de bruit dans le ciel ». explique le physicien Dan Ossing qui gère les opérations de la mission STEREO. Deux ans après cet incident, Deep Space Network, l’outil de la Nasa pour traquer les satellites, a enfin pu retrouver le disparu. De son côté, STEREO-A a continué de fonctionner correctement.

La mission de sauvetage de STERO-B peut finalement être lancée. Néanmoins, le pauvre satellite perdu devra sûrement attendre plusieurs années pour revenir totalement sous le giron de la Nasa.

À lire sur Numerama : L’atterrisseur Philae s’enfonce définitivement dans le silence

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés