L'application Lifestage lancée par Facebook est un réseau social dédié aux adolescents. Le but est de reconquérir cette génération d'utilisateurs et de contrer Snapchat.

Facebook a beaucoup évolué et multiplié de manière impressionnante le nombre de services qu’il propose. Mais contrairement à il y a quelques années, le réseau social n’est plus aussi « cool ». Du moins, aux yeux des adolescents. En effet, la plateforme, dans sa stratégie de développement, s’est adressée à un public très large sans cibler une tranche de la population en particulier, peu importe l’âge des utilisateurs. Ainsi, d’aucuns se sont déjà plaints que leurs parents avaient un compte Facebook. Pour ne pas perdre le public des « millennials » (nés au début des années 2000), l’entreprise a lancé Lifestage, une application mobile pour iOS spécialement conçue pour eux.

Lifestage est essentiellement dédié au partage de vidéos. L’application invite en effet les adolescents à filmer les événements de leur journée qu’ils ont envie de montrer à leurs contacts. Leur profil lui-même est une compilation de plusieurs courtes vidéos. Pour tous les contenus publiés, l’internaute peut intégrer un cadre avec des autocollants très kitsch (un cœur qui vomit un arc-en-ciel par exemple) pour indiquer s’il est content ou non. 

LifestageTNW-796x399

Preuve qu’il s’adresse à un public jeune, le réseau social demande aux internautes de renseigner leur collège ou leur lycée. S’il fait partie des établissements recensés par l’application, Lifestage propose d’entrer facilement en contact avec les personnes qui fréquentent la même école et de découvrir ce qu’elles partagent — ce qui est en quelque sorte un retour aux sources pour Facebook, créé pour mettre en relation les membres d’une même université.

Dans la description de l’application, il est précisé que toutes les publications sont visibles par l’ensemble des internautes et qu’il n’est pas possible de limiter son audience. Certains ne manqueront ainsi pas de pointer du doigt l’aspect un tantinet intrusif de Lifestage. Néanmoins, il s’agit probablement de la meilleure initiative de Facebook pour contrer Snapchat.

facebook-lightstage

Ce dernier est effectivement rapidement devenu le réseau social préféré des adolescents. Facebook, de son côté, a perdu 3 millions d’utilisateurs âgés de 13 à 17 ans entre 2011 et 2014 d’après l’agence ISL. Avant que l’hémorragie ne s’intensifie, il est important pour l’entreprise de Mark Zuckerberg de trouver des solutions viables afin de maintenir de bonnes audiences.

C’est très certainement pourquoi Instagram, propriété de Facebook, a récemment lancé les Instagram Stories, une fonctionnalité copiée sur Snapchat. En outre, rappelons que le leader des réseaux sociaux avait tenté de racheter ce dernier, en vain.

Nous avons téléchargé Lifestage pour le tester mais il semble impossible de le faire fonctionner en France — nous n’avons pas pu créer un compte dessus. Facebook attendra peut-être de voir les résultats de l’application aux États-Unis avant de le proposer au reste du monde.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés