Avec Inbox, Google a toujours voulu proposer plus qu'une simple alternative à Gmail. Soucieux de rendre l'interface encore plus pratique, le groupe américain a décidé de l'ouvrir à d'autres services pour soutenir la productivité de ses utilisateurs.

Avec Inbox, il y avait l’idée de ne pas perdre trop de temps à gérer les mails et que ces courriers électroniques ne sont pas assez perçus comme des tâches à effectuer par les clients de messagerie. Google, à l’origine du projet, n’avait pas tout à fait tort en notant que pour beaucoup d’internautes, un mail est souvent synonyme d’une tâche à traiter tôt ou tard.

Néanmoins, les habitudes à prendre pour vraiment profiter au maximum d’Inbox n’ont pas vraiment été adoptés par la majorité des usagers. L’outil n’a pour le moment pas réussi à devenir le centre névralgique des listes de tâches. Mais avec la mise à jour Inbox, quelques changements sont à prévoir.

Le service intègre Trello, une todo list spécifiquement conçue pour la gestion de projet, mais aussi GitHub, qu’on ne présente plus, et les alertes Google. Des ajouts qui donnent à l’interface une richesse nouvelle.

Google-Alerts-v2

À la manière du courrier électronique, ces fonctionnalités s’affichent dans la boite de réception et se hiérarchisent comme les autres tâches. De cette façon, l’outil devient très pratique pour profiter d’une interface unifiée afin de rester à jour sur son planning et ses projets.

En revanche, ce que l’on attend franchement à la suite de ces premiers essais avec des applications ne provenant pas de l’écosystème Google, c’est l’arrivée de véritables API afin de voir se développer sur Inbox de nombreuses extensions, façon Messenger et iMessage. Là, l’interface de Google pourrait effectivement se rendre indispensable.

Ces nouvelles fonctionnalités sont disponibles sur iOS, Android et l’interface web.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés