À l'instar de Google, Bing a mis en place une interface spécialement dédiée aux Jeux Olympiques pour fournir toutes les informations sur l’événement. Une initiative qui risque de passer inaperçu tant son concurrent domine le marché.

Les Jeux Olympiques débutent aujourd’hui à Rio de Janeiro. Pour tout savoir sur la compétition, Google, comme à son habitude, a préparé une interface dédiée. Si vous cherchez des informations sur l’événement, le moteur de recherche vous affichera directement le calendrier des épreuves, le nombre de médailles par pays, les athlètes qui y participent ou encore le programme TV. S’il n’y a rien d’étonnant à voir la filiale d’Alphabet servir d’aussi bon guide pendant un événement sportif, on ne peut pas en dire autant de Bing. Pourtant, cette année, le moteur de recherche de Microsoft propose lui aussi un service similaire de très bonne facture.

Bing JO

En tapant la requête « Jeux Olympiques » ou « Rio 2016 », vous tomberez sur une interface rectangulaire dont les fonctionnalités ressemblent beaucoup à celles proposées par Google. En termes d’apparence, les différences sont visibles au premier coup d’œil. Le service de Bing est au format paysage et présente, entre autres, une mosaïque de photos qui renvoient vers des articles d’actualité.

Depuis la barre latérale supérieure, vous pouvez accéder à la liste de tous les sports représentés. En cliquant sur une discipline vous êtes redirigé vers une page dédiée à celle-ci avec toutes les informations la concernant. Pareil pour le calendrier, le compte-rendu des médailles et les sportifs classés par spécialité ou pays.

Bing JO Maroc

Bing signe donc un service aussi performant que son concurrent Google. Mais l’ogre d’Alphabet — qui représente plus de 72 % des recherches effectuées depuis un ordinateur de bureau selon NetMarketShare — lui fait tellement d’ombre que cette initiative passera probablement inaperçu. Bien essayé Bing, mais concurrencer Google sur le terrain de l’interprétation sémantique et la mise en page de résultats semble bien difficile.

À lire sur Numerama : Toutes les applications pour ne rien rater des Jeux olympiques de Rio

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés