La chaîne de TV publique nipponne NHK profitera des Jeux olympiques à Rio de Janeiro pour expérimenter la diffusion 8K de programmes sportifs par satellite. Un test qui survient quatre ans avant l'arrivée des J.O au Japon.

Les Jeux olympiques d’été de 2016 qui auront lieu du 5 au 21 août à Rio de Janeiro au Brésil seront une formidable opportunité d’expérimenter la diffusion de programmes sportifs par satellite en ultra haute définition. Tel est l’avis de la chaîne de télévision publique japonaise NHK au moment où elle commence à proposer des contenus en « 4K » et « 8K » à ses téléspectateurs.

Selon l’agence de presse Kyodo News, la cérémonie d’ouverture sera proposée en 8K ainsi que certaines épreuves. Afin que le public puisse percevoir la très nette finesse d’une séquence diffusée en 8K, il est prévu de mettre à différents endroits du Japon des téléviseurs et des écrans spéciaux. En effet, les technologies dont il est question sont encore hors de portée de la plupart des utilisateurs potentiels.

Brésil

Cité par l’AFP, un responsable du ministère japonais de la communication a déclaré que « la diffusion expérimentale en 8K est une première mondiale qui constitue une occasion de montrer au reste du monde la puissance des technologies japonaises ». Quant au président de NHK, c’est carrément « une nouvelle page de l’histoire de la télédiffusion que l’on tourne ».

Pour comprendre l’écart qui existe entre la haute définition actuelle et celle qui sera livrée avec la 8K, il faut savoir que le nombre de pixels se trouvant dans une image « Full HD » est de 2 073 600 pixels (1 920 pixels par ligne et 1 080 lignes au total). Pour une image en ultra haute définition « 8K », on passe à… 33 177 600 pixels (7 680 pixels par ligne et 4 320 lignes au total). C’est 16 fois plus.

Seize fois plus de pixels en 8K qu’en Full HD

La NHK n’est pas la seule entreprise au Japon à se pencher sur la diffusion en 8K.  Au cours du printemps, l’opérateur nippon NTT DoCoMo a procédé au test d’une diffusion en direct d’une vidéo 8K, en partenariat avec Nokia. Pour cela, il a fallu utiliser une connexion en 5G pour transmettre sans délai « une vidéo 8K de 48 Gbit/s [qui] a été compressée par un encodeur en des signaux allant de 145 Mbit/s à 85 Mbit/s ».

Toutes ces expérimentations, tant sur la 5G que sur la 8K, vise à préparer le Japon lorsque viendra le temps des Jeux olympiques d’été de 2020 qui auront lieu à … Tokyo. Le pays du Soleil levant compte bien se servir de la XXXIIème olympiade comme d’une vitrine de son savoir-faire technologique. Et quoi de mieux que la XXXIème olympiade pour éprouver une partie de ces nouvelles technologies ?

Japon torii
CC Chris Lu

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés