Uber s'est associé à DigitalGlobe, spécialisé dans l'imagerie par satellite, pour fournir une meilleure géolocalisation à ses utilisateurs pour que les chauffeurs et les passagers puissent se retrouver plus facilement. À long terme, ce partenariat devrait également bénéficier aux voitures autonomes du service VTC.

Même si elle est au cœur du service, la géolocalisation n’est pas la qualité première d’Uber. Le manque de précision empêche parfois conducteurs et voyageurs de se retrouver rapidement. Mais cela ne devrait bientôt plus être un problème. En effet, le service de VTC s’est associé à DigitalGlobe pour fournir des cartes améliorées et plus pratiques à ses utilisateurs.

DigitalGlobe est une entreprise américaine spécialisée dans l’imagerie par satellite. Son point fort : la haute résolution de ses images qui permet un niveau de détail élevé. Ce partenariat devrait permettre aux utilisateurs du service de VTC de « tirer profit de DigitalGlobe et [Uber] accédera à ses outils dans le domaine de l’imagerie et de la localisation afin d’aider à identifier et à améliorer les points de prise en charge  », indique le communiqué

DigitalGlobe Uber

Ainsi, l’objectif affiché par les deux compagnies est d’améliorer l’expérience pour tous les utilisateurs conducteurs et passagers « à travers le monde ». Si cela est très certainement vrai à court terme, il faut surtout voir ce que cette collaboration va permettre à l’avenir.

Quid des voitures autonomes ?

Dans le communiqué, le projet de voitures autonomes d’Uber n’est jamais mentionné. Or comme le dit Engadget, l’entreprise multiplie ses efforts pour déployer, un jour, une flotte entièrement automatisée, sans chauffeur. La bonne qualité des images satellites utilisées est donc un atout primordial dans l’accomplissement de cet objectif. La preuve, en 2015, Uber a acheté la startup deCarta, qui produit des cartographies numériques et fournit, notamment, des systèmes embarqués dans les voitures.

Grâce à son satellite WorldView-3, lancé en 2014 à une altitude de 617 kilomètres, DigitalGlobe est capable, en une journée, de collecter des images couvrant 680,000 km2 et offre une résolution de 31 centimètres au sol.

Un avantage certain pour accélérer la disparition des chauffeurs Uber.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés