Line annonce l'extension du chiffrement de bout en bout pour l'ensemble de ses utilisateurs. L'arrivée de cette fonctionnalité a débuté l'automne dernier.

Si elles n’ont pas suffi à mettre un terme définitif à la surveillance de masse pratiquée par les agences de renseignement, les révélations d’Edward Snowden survenues il y a trois ans ont au moins permis une prise de conscience chez ceux qui fournissent des services sur Internet. On a ainsi vu un effort renouvelé en direction de la sécurité et la confidentialité des données, avec le développement du chiffrement.

Line App

La messagerie instantanée Line, qui est éditée par la société japonaise Naver, n’a pas échappé à cette tendance lourde. À l’image d’autres plateformes comme WhatsApp et KakaoTalk, le service s’est mis à proposer du chiffrement de bout en bout pour offrir à sa communauté un niveau de sécurité accru. Mais à l’époque, la fonctionnalité n’était pas accessible à tout le monde.

Cette imperfection est aujourd’hui de l’histoire ancienne. Dans un article publié jeudi sur le blog officiel, il est annoncé la généralisation de cette couche de protection. Baptisée « lettre scellée » (Sealing Letter), elle est active par défaut chez tous les utilisateurs de Line. Pour en bénéficier, il faut disposer de la version la plus récente de l’application mobile Android ou iOS.

Populaire en Asie, Line est utilisé chaque mois par près de 211 millions de personnes dans le monde selon les chiffres communiqués par Naver.

À lire sur Numerama : Line déploie le chiffrement de bout en bout

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés