L'application 90 jours propose plusieurs défis afin de vous sensibiliser à l'écologie. En multipliant les petits gestes, vous pouvez avoir un effet positif sur l'environnement.

Plus de six mois ont passé depuis la fameuse conférence de Paris sur le changement climatique. Alors qu’un accord a été approuvé par l’immense majorité des pays, vous aimeriez savoir comment agir plus efficacement en faveur de l’environnement ? C’est justement l’objectif du service baptisé 90 Jours. Son but ? Vous permettre de mettre en pratique votre prise de conscience.

Disponible sur le web via un site dédié ou sous forme d’application pour Android ou iOS, 90 Jours consiste à surmonter de multiples défis plus ou moins faciles à mettre en œuvre. Il n’y a rien d’absolument insurmontable, mais des challenges pourront nécessiter de revoir en profondeur vos habitudes, comme celui vous encourageant à quitter EDF ou celui cous invitant à limiter la consommation de viande.

90 Jours

D’autres défis sont plus simples à mettre en œuvre : acheter du vinaigre blanc pour nettoyer une tache au lieu de passer par des produits industriels, brancher ses appareils électriques sur une multiprise avec interrupteur, utiliser un sac de course réutilisable et transportable ou encore uriner sous la douche pendant que vous vous lavez, afin d’économiser une chasse d’eau.

Afin de vous aider à prendre conscience des efforts que vous faites, l’application 90 Jours quantifie l’impact en CO2 et en litres d’eau que représente chaque défi. Ces valeurs sont ensuite cumulées pour vous donner une idée globale de ce que vous avez accompli. Dans notre cas, après quatre défis validés, l’application nous informe que nous avons évité la production et la consommation de 16 kg de CO2 et 4300 litres d’eau.

90 Jours défiAspect appréciable de l’application, la présence d’un bouton « en savoir plus » qui permet à l’usager de comprendre l’enjeu du défi. Par exemple, mettre une bouteille d’eau remplie de 1,5 litre dans la chasse d’eau des WC permet d’économiser 1,5 litre à chaque fois, puisque la place occupée par la bouteille limite le volume d’eau qui sera injecté dans la chasse. Pourquoi ? Parce que celle-ci est surdimensionnée.

L’application, qui puise dans la ludification pour séduire, comporte une dimension sociale avec le partage de ses succès avec ses proches, sur Facebook ou Twitter. Cela peut servir à garder une certaine motivation, notamment pour ne pas perdre la face en abandonnant vos efforts. Il peut aussi servir de déclic chez d’autres utilisateurs, en les incitant à jouer avec l’application.

Afin de cerner votre profil, et votre capacité à changer, l’application vous posera quatre questions au démarrage : « vous êtes déjà en train de vous demander pourquoi vous avez commencé 90 Jours ? », « êtes-vous paniqué à l’idée de ne pas pouvoir manger ce qui vous fait envie ? », « vous dîtes-vous souvent que, finalement, une personne de plus ou de moins qui agit, ça ne change pas grand chose ? » et « avez-vous envie de changer vos habitudes ? ».

Selon les réponses que vous fournirez, les défis seront adaptés à votre profil. Vous avez la possibilité d’en remettre certains à plus tard, ou d’indiquer que vous ne pensez pas que vous serez en mesure de réussir. Si vous êtes en train d’en faire un et que vous êtes sur le point d’abandonner, vous pouvez toujours reculer. Il suffira de mieux sauter plus tard. Car l’objectif final est que chacun parvienne à réussir 10 à 15 défis en 90 jours, qui prennent entre un quart d’heure et deux semaines.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés