Sur iOS et Android, il existe différents moyens d'afficher l'interface de son écran sur son téléviseur, sans fil ou avec câbles. D'AirPlay au Chromecast, voici notre guide pour profiter de tous les contenus de votre smartphone ou de votre tablette sur votre téléviseur.

Nous ne manquons pas de raisons de vouloir connecter et brancher notre smartphone ou notre tablette à notre téléviseur, notamment si l’on consomme beaucoup de contenus vidéos en streaming depuis nos iPhone et autres appareils iOS ou nos tablettes et smartphones Android. Par exemple, nombreux sont les abonnés de Netflix ne disposant pas de téléviseur proposant par défaut le service de SVoD. Dans ce cas, ils doivent soit se tourner vers leur box TV, soit vers la diffusion depuis l’application Netflix. C’est le cas pour le concurrent Canalplay, mais également pour tous les sites de streaming en ligne.

Sans évoquer l’inévitable soirée diaporama-des-vacances-aux-Seychelles sur le téléviseur familial que l’on prépare désormais plutôt avec nos smartphones qu’avec un rétroprojecteur.

tvOS

Les meilleures solutions sans fil

La solution Chromecast

Que ce soit pour Android ou iOS, la technologie sans fil de Google, nommée cast, s’avère particulièrement utile au quotidien. Elle fonctionne avec la plupart des terminaux (smartphones et tablettes Android, iPhone et iPad, navigateurs…) À l’origine, la technologie a été introduite avec les premières clés Chromecast, vendue aujourd’hui 39 € dans leur deuxième version (79€ pour la version 4K) par le géant de Moutain View. Cette mini clé HDMI WiFi est devenue véritablement incontournable.

learn-three-steps-tv-01-plug-in

Au point qu’aujourd’hui rares sont les services ne possédant pas de fonction « cast » (M6 et TF1 sont par exemple aux abonnés absents…). Par ailleurs, il n’est pas obligatoire de posséder une clé Chromecast pour utiliser la technologie d’affichage sans fil : toutes les box Android TV (comme la Nvidia Shield Android TV) possèdent cette fonctionnalité.

chromecast-tv-phone-in-use

En pratique, il suffit que votre clé Chromecast ou que votre boitier Android TV soit connecté au port HDMI de votre téléviseur et relié à votre Wi-Fi pour simplement caster directement depuis les applications compatibles sur iPhone et Android. Pour connaître les applications compatibles avec les Chromecast, il suffit de consulter le guide de Google. Les services de streaming audio ou vidéo sont majoritairement compatibles. Pour vérifier si votre service de streaming musical a une fonction Chromecast, vous pouvez consulter notre comparatif.

Capture d’écran (176)

Enfin, seulement sur Android et sur le navigateur Chrome, vous pouvez caster directement soit votre écran pour Android, soit un onglet sur Chrome. Pour cela, il vous suffit sur votre smartphone ou votre tablette d’installer l’application Google Cast et sur Chrome, l’extension de Google. Simple et efficace.

Diffuser à travers AirPlay

La technologie AirPlay est, comme celle de Google, basée sur le Wi-Fi. Introduite par Apple, AirPlay est très pratique et fonctionne instantanément à condition d’utiliser des produits Apple ou des produits compatibles — la Freebox Révolution l’est, par exemple tout comme le HTC 10. À la manière de cast de Google, AirPlay utilise votre réseau pour transférer l’affichage de votre iPad ou iPhone vers votre périphérique récepteur. Si vous n’avez pas de périphérique compatible, il faudra passer par l’achat d’une Apple TV de deuxième génération minimum, dont le prix est de 179 €. Soit plus de trois fois le prix d’un Chromecast.

apple_apple_tv_md199fd_a_c1204023590690B_164050913

Pour ensuite transférer l’affichage de votre appareil iOS vers votre téléviseur, il suffit d’ouvrir le panneau des raccourcis d’iOS et ensuite de lancer la diffusion AirPlay vers votre Apple TV. À noter qu’AirPlay est également accessible sur macOS : vous pouvez diffuser l’intégralité de l’écran d’un Mac en AirPlay sans le moindre souci, tout comme des vidéos depuis la plupart des lecteurs.
apple-ipad-air-2-with-apple-tv-select-airplay

La technologie ouverte Miracast

Il faut bien l’avouer, doucement mais sûrement, le format Miracast qui était pourtant prometteur est en train de tomber en désuétude. Notamment à cause du succès et de l’interopérabilité des Chromecast qui ont rendu nos anciens dongles Miracast superflus.

De plus, par rapport à ses concurrents, la technologie cumule les défauts, le principal étant qu’il n’est pas possible de verrouiller son smartphone pendant une diffusion, franchement agaçant quand on voit les possibilités offertes par un Chromecast.

61nVrm3+MFL._SL1500_

Il est devenu assez difficile de trouver des dongles Miracast de qualité, la référence étant celui de Microsoft à 69,90 €, soit plus cher qu’un Chromecast… En somme, le seul argument que l’on trouve à Miracast est sa nature open source. Pas sûr que cela puisse convaincre.

71fejj6kFfL._SL1356_

Les solutions filaires à brancher

L’USB Type-C va-t-il nous sauver ?

Le passage de la très majoritaire norme micro-USB aux ports de nouvelle génération USB Type-C a fait grincer des dents un certain nombre de consommateurs qui perdaient là leurs habitudes — et leur matériel compatible. Mais la promesse d’un port plus rapide, plus pratique et plus puissant a su séduire constructeurs et utilisateurs. Pourtant, le format réversible du Type-C n’est parfois qu’une illusion d’évolution, car si le smartphone ou l’ordinateur n’a pas adopté pour son port la norme USB 3.0 et 3.1, les avantages du nouveau format ne seront pas si nombreux.

USB-Type-C-macro-image

Notamment lorsqu’il s’agira de transformer le signal USB en HDMI. Il vous faudra d’abord vérifier la compatibilité de vos appareils aux normes 3.0, SuperMHL et DisplayPort. Autant vous prévenir, le nombre de smartphones et de téléviseurs compatibles est minimaliste. Nous vous laisserons donc vérifier les caractéristiques de vos appareils

MHL : la solution archaïque qui fonctionne encore

Vous souvenez-vous du temps où l’on vérifiait avant l’achat d’un smartphone s’il était compatible MHL ? Cette norme, qui commence à dater, rendait possible la liaison Micro USB vers HDMI, et donc il suffisait d’un câble pour parvenir à afficher son smartphone sur son téléviseur. Cable Matters propose d’ailleurs une connexion MHL vers HDMI pour 11 € sur Amazon.

apple-macbook-type-C-usb

Et le SuperMHL fut. Qu’est-ce que le SuperMHL ? Peu ou prou la même technologie que celle qui accompagnait nos smartphones jusque-là mais optimisée pour prendre en compte toutes les branches de l’USB Type-C et permettre une sortie en plus haute définition d’un signal numérique. C’est donc aujourd’hui la norme qu’il faut surveiller avant l’achat d’un smartphone : malheureusement elle est encore loin d’être massivement adoptée comme nous l’évoquions plus haut.

Apple ne vous laisse pas le choix

À son habitude, les solutions Apple ne brillent pas par leur interopérabilité. Toutefois, la firme de Cupertino a pensé à intégrer à son Lightning une technologie permettant de transformer son signal numérique vers une sortie HDMI. Soit peu ou prou la même norme que le MHL mais avec une qualité d’image très loin de ce que peut — en théorie — proposer l’USB Type-C. Vous trouverez un adaptateur Lightning vers HDMI sur la boutique Apple pour 59 €.

Partager sur les réseaux sociaux