Ce mardi, OnePlus la startup chinoise qui a déjà réalisé son fameux OnePlus One, un smartphone peu cher et puissant qui avait largement marqué l'année 2014 a présenté son OnePlus 3. Toutefois, en 2015, notre déception face au OnePlus 2 nous avait préparé à toutes les surprises pour cette troisième itération. Bilan ?

OnePlus avaient-ils été trop sûrs d’eux en prétendant que leur OnePlus 2 serait le flagship killer de l’année 2016 ? Certainement, car l’année n’est pas encore fini que le successeur du très fameux OnePlus One est déjà remplacé par un nouveau modèle, le OnePlus 3 en toute logique.

OnePlus3_Graphite_15

 

Un smartphone que la  marque chinoise a révélé dans la soirée de mardi et que nos confrères de FrAndroid ont déjà pu évaluer. Son principal argument, comme ses trois versions précédentes, demeure son rapport qualité/prix. Mais avec de meilleurs composants et un design plus sobre, le OnePlus 3 semble déjà plus convaincant que son prédécesseur. Le flagship killer de 2016 est-il enfin là ?

Un smartphone classique

La prise de risque est minimale pour OnePlus avec ce smartphone. Son design rappelant très fortement les HTC, Huawei et quelques autres centaines de smartphone disposant peu ou prou des mêmes lignes peu inspirées. Malgré son manque d’originalité évidente, le design choisi par OnePlus a le mérite d’être éprouvé, contrairement aux choix bien plus discutables que la marque avait imposé à ses utilisateurs sur ses deux premiers modèles.

OnePlus3_Graphite_22

Comme on le remarque aisément, le OnePlus 3 ne fait pas parti des smartphones ayant décidé de se passer d’une prise jack, mais intègre néanmoins un porte USB type-C. Son appareil photo est légèrement proéminent à l’arrière mais pour un smartphone globalement fin, plus fin que ses prédécesseurs avec 7,35 mm d’épaisseur.

OnePlus3_SoftGold_23

On apprécie également — beaucoup — l’effet 2,5 D donné à la dalle en verre, conférant ainsi à l’écran des biseaux harmonieux. En réalité, le design est presque un sans faute pour OnePlus, mais était-il compliqué de faire un sans faute dès lors que chaque principe utilisé pour la conception du téléphone a déjà été testé et approuvé par de nombreux autres modèles auparavant ? La seule originalité, qui est devenue une marque de fabrique pour la société, se trouve sur les tranches et s’apparente au slider personnalisable que l’on trouvait déjà sur le OnePlus 2.

OnePlus3_Graphite_03

De bons composants et un écran décevant

Beaucoup ont accusé le Snapdragon 810, une version quasiment maudite des puces de Qualcomm tant elle a été décriée pour ses performances et sa gestion apocalyptique de sa propre surchauffe, lorsque le OnePlus 2 a révélé des performances peu convaincantes. Mais depuis, le fondeur a sorti une nouvelle version de sa puce à destination des appareils haut de gamme, le Snapdragon 820. Ce nouveau SoC que l’on trouve sur le LG G5, le Mi5 et un peu partout depuis le MWC s’est toujours montré efficace et convaincant, ses capacités sont confirmés par le OnePlus 3. De plus, le smartphone embarque 6 Go de RAM, ce qui nous semble être plus de l’ordre du symbole que du nécessaire, mais qui devront assurer des performances indiscutablement bonnes — FrAndroid place ainsi l’appareil devant le S7 de Samsung.

OnePlus3_Graphite_18

Avec une dalle AMOLED de 5,57 pouces, OnePlus prenait deux risques, le premier étant de ne pas maîtriser la technologie AMOLED et de livrer un écran aux couleurs ultra-saturées façon Samsung Galaxy S2, or c’est le cas. Dommage. Le second était de continuer, pour des raisons d’autonomie et de consommation électrique, d’utiliser une définition Full-HD sur une diagonale supérieure à 5,5 pouces, résultant à un faible ratio de 395 pixels par pouces. Si à l’œil nu vous ne verrez aucun pixel, OnePlus aura donc exclu son nouveau smartphone de la liste des appareils permettant une expérience de VR avec Daydream.

Enfin, pour la partie logicielle, comptez sur du très classique avec un Android 6.0, ici sous sa version forkée par l’entreprise chinoise, Oxygen OS, dont l’essentiel des ajouts sont des personnalisations bienvenues. Bon point.

OnePlus3_SoftGold_01

Prix et disponibilité

Annoncé ce mardi soir, le OnePlus 3 est le premier flagship de la marque a se débarrasser de l’énervant système d’invitations de OnePlus, donc en théorie vous pouvez dès maintenant commander votre OnePlus 3 pour un prix intéressant de 399 € pour l’unique version de 64 Go.

Disponible en direct sur le site de OnePlus et à Colette à Paris, le smartphone est déjà prêt à être envoyé selon l’entreprise qui tente là de faire oublier ses problèmes de stocks du passé. Si vous préférez la version dorée à la version graphite, il faudra cependant attendre encore un peu, la marque chinoise ne proposant pour le moment que le second coloris. Carl Pei a confirmé ce retard sur Twitter en annonçant que le téléphone ne serait disponible en doré que fin juillet.

À lire sur Numerama : Le OnePlus 3 ne recevra sa version dorée qu’en juillet

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés