Pendant les premiers jours du Computex, Asus est au centre de toutes les attentions. Pour sa gamme d'hybrides, dénommée Transformer, la marque a un peu manqué d'imagination. Trois tablettes banales, que l'on pourrait prendre pour des tablettes Surface.

Si Microsoft voulait faire de sa Surface un modèle à suivre par les constructeurs tiers, c’est mission réussie. Cette semaine au Computex, Asus vient de présenter le renouvellement de sa gamme Transformer, qui était par le passé pionnière parmi les hybrides mais qui aujourd’hui semble être devenue bien plus suiveuse que meneuse. Les produits présentés en 2016 intéresseront peut-être ceux qui sont justement tentés par la tablette Surface, ou la Surface Pro, mais qui souhaitent un produit soit moins cher, soit plus puissant.

Transformer 3 et Transformer 3 Pro, des tablettes musclées

La gamme Surface a accéléré le développement des hybrides par les constructeurs, tout en les convaincant d’y installer Windows. En faisant des hybrides des appareils pouvant exécuter des tâches gourmandes, leurs composants se sont mécaniquement améliorés. À ce titre, la Transformer 3 Pro redéfinit la tablette très haut de gamme avec un processeur Intel i7, une dalle 2K de 12,6 pouces, un espace de stockage de 1 To réparti en 4 SSD et 16 Go de RAM.

Des caractéristiques très élevées pour une tablette, dont on attendra la prise en main pour voir comment Asus gère les problèmes de ventilation et de chaleur dans un appareil de 8,3 millimètres. Un défi technique que n’avait su vraiment relever la Surface Pro. Notons au passage que la déclinaison Pro possède une béquille, tout comme la Surface. La tarification annoncée pour cette version débute à 999 dollars.

T303_01
La déclinaison Pro

La version classique reprend beaucoup d’éléments de sa grande sœur, cette fois-ci sans béquille et avec un processeur Intel de septième génération. Celui-ci n’a pas été annoncé, mais il pourrait s’agir d’un Core M. Le disque SSD passe à 512 Go et la RAM à 8 Go.  Asus annonce que cette gamme débutera à partir de 799 dollars.

Asus Transformer 3
Asus Transformer 3

Pour ceux qui préfèrent travailler sur un matériel plus compact encore, Asus a profité du Comptuex pour lever le voile sur la Transformer Mini. Comptez sur une dalle de 10,1″ pour moins d’un kilogramme. La gamme Mini, elle, retrouve la béquille façon Surface.

Aucun prix n’a été annoncé pour cette version. On présume qu’elle sera moins onéreuse que les deux précédentes gammes.

t102-02-1
Asus Transformer Mini

La présentation de ces nouveaux matériels, si elle a permis de répondre à certains nombre de questions en a soulevé d’autres, en particulier sur leur calendrier de mise en vente. Pour le moment, nous ne savons pas à quelle date ses hybrides seront commercialisées, ni si une sortie en France est au programme.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés