Avec Ansel, les screenshots de jeux vidéo évoluent à un tout autre niveau. Angles de prises de vue variés, retouches et ultra haute résolution sont mis à disposition des gamers pour réaliser les plus belles captures possibles. Même en 360 degrés.

On est dans le jeu, en vision subjective, concentré sur un casse-tête à résoudre. Celui-ci n’est pas évident. On s’arrête pour réfléchir et on regarde autour de soi. Le paysage est agréable, l’herbe verte s’étend sur plusieurs mètres avant de laisser place à une vaste étendue d’eau animée par quelques remous. Au loin, on aperçoit une cabane perchée sur une passerelle en bois. Avant de continuer la partie, il serait bien sympathique de prendre en photo ce panorama, n’est-ce pas ? Pour cela, il suffit d’activer Ansel.

« Les machines évoluent et c’est pour ça que l’on a créé Ansel. On a voulu suivre le marché du gaming, suivre la tendance ». Sébastien Januario, responsable technique pour Nvidia en Europe du sud est persuadé que de nombreux joueurs inonderont les forums avec de magnifiques captures d’écran en ultra haute définition prises grâce au logiciel Ansel, tout juste développé à l’occasion de la sortie des nouveaux processeurs 1070 et 1080.

Cet outil conçu par Nvidia sera disponible à partir de juin. Il permet de geler le temps dans le jeu et d’utiliser une caméra omnisciente pour prendre avec une grande liberté des photos de l’environnement dans lequel se trouve votre personnage. Et c’est le prochain DLC de The Witcher 3  qui a été annoncé comme le premier jeu sur lequel il sera possible d’utiliser Ansel.

D’autres licences suivront dans la foulée telles que The Witness, The Division, Law Breakers, Paragon, Fortnite, Obduction ou encore, le fameux No Man’s Sky. Il est important de le rappeler : les développeurs doivent intégrer les fonctionnalités d’Ansel dans leurs productions et penser le développement de la partie graphique en conséquence. Côté programmation, le challenge n’est pas insurmontable puisqu’il a suffit de 40 lignes de code pour ajouter le logiciel à The Witness et 150 pour le faire tourner sur The Witcher.

Ansel free cam

Présenté en marge des GPU Nvidia 1070 et 1080, Ansel peut fonctionner avec toutes les générations au-delà de la 600, sortie il y a quelques années maintenant. Cependant, une machine puissante est fortement recommandée. Si vous utilisez une ancienne carte graphique, la moindre capture pourrait prendre plusieurs longues minutes avant d’être réalisée.

Car Ansel peut prendre des images avec une résolution maximale de 61 440 x 34 560 pixels, soit 32 fois la définition Full HD — pas étonnant donc que certaines machines puissent avoir du mal à le supporter. Le logiciel capture plusieurs parties de l’image en HD avant de les assembler en un seul fichier. Les captures au format OpenEXR ou BMP (les équivalents du RAW que les photographes connaissent bien) peuvent ainsi peser jusqu’à 4,5 gigapixels.

Cette incroyable qualité permet donc de zoomer avec une très haute précision dans l’image sans qu’elle ne pixelise. Pour vous faire une idée, c’est comme si vous habitiez au dernier étage de votre immeuble et que vous étiez capable de lire le livre que tient l’homme assis sur le banc de l’autre côté de la route.

Ansel zoom

Et au cas où vous ne seriez pas satisfait de votre capture, vous pouvez la retoucher directement sur Ansel grâce aux commandes qui s’affichent sur le côté gauche de l’écran. Il est possible de modifier la luminosité, les couleurs ou appliquer un filtre type Instagram dessus. Ces modifications graphiques peuvent d’ailleurs être maintenues en dehors du mode capture et vous pouvez ainsi jouer avec toutes les transformations appliquées à l’image.

Pour l’exemple, reprenons notre paysage idyllique évoqué en début d’article. En réalisant la capture, on s’aperçoit que le bois de la cabane est un peu sombre. Alors on en augmente légèrement la luminosité en quelques coups de joystick et on retouche un peu les couleurs. Ou alors, pour le délire, on ajoute un maximum de filtres et l’image se transforme d’un lieu idéal pour un rendez-vous galant à une sorte de tableau pastel complètement abstrait. Hop, on enregistre l’image avec une haute résolution, tout en restant raisonnable pour ne pas perdre trop de temps à exporter le fichier. Les résolutions maximales ne se justifient que très rarement.

Capture en 360 degrés, sans défaut

La réalité virtuelle est évidemment au cœur d’Ansel, et pas question de perdre en qualité. En plus d’être en très haute résolution, les captures à 360 degrés sont cohérentes et ne souffrent pas d’une mauvaise superposition d’image qui pourrait enlaidir le résultat. Pour cela, Nvidia utilise une projection équirectangulaire. Derrière ce nom savant se cache une technique qui permet de transformer la capture en une image panoramique à 360 degrés en retranscrivant précisément les distances et les perspectives.

Pour en prendre plein les yeux, vous pouvez déjà consulter quelques captures 360 sur le site dédié ou en téléchargeant l’application Android Nvidia VR Viewer. Le résultat est assez incroyable et, on l’espère, créera des vocations de photographes vidéoludiques.

The Divison

Ansel capture

Ansel capture 2

Ansel capture 3

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés