Le service de voiture de transport avec chauffeur va bientôt expérimenter son prototype de véhicule qui peut fonctionner... sans chauffeur.

Uber va-t-il se séparer de ses chauffeurs dans quelques années ? En tout cas, l’entreprise a dévoilé son prototype de voiture autonome. Celui-ci sera testé d’ici quelques semaines à Pittsburgh, en Pennsylvanie. Et de prime abord, l’annonce a de quoi surprendre pour une plateforme qui propose des voitures de transport avec chauffeur (VTC).

Comme l’indique ce tweet de Benjamin Ferran, journaliste au Figaro, Uber ne dit pas quel avenir l’entreprise réserve à ses chauffeurs. Cependant, il est précisé qu’un « conducteur entraîné » se trouve à l’intérieur du véhicule autonome en test. Il ne serait donc pas improbable qu’Uber sollicite ses conducteurs pour le développement de sa technologie.

Mais à terme, les chauffeurs humains devraient disparaître de la plateforme. C’est en tout cas ce que laisse entendre depuis quelques années le leader des services VTC. En 2014 déjà, le cofondateur de la boîte, Travis Kalanick affirmait que « la raison pour laquelle Uber peut coûter cher c’est que vous payez pour l’autre gars dans la voiture. Quand il n’y (aura) plus d’autre gars dans la voiture, le coût pour prendre un Uber (sera) plus faible ».

Uber a également embauché une vingtaine d’ingénieurs l’année dernière pour renforcer son pôle de recherche et développement afin d’améliorer sa voiture autonome. Tout indique donc que l’ordinateur de bord ne tarderont pas à remplacer les chauffeurs VTC actuels.

Garantir plus de sécurité

Dans son communiqué, Uber souligne tous les avantages sécuritaires qu’apportent les voitures autonomes. La firme explique que, chaque année, 1,3 million de de personnes perdent la vie dans des accidents de la route et que « 94 % de ces accidents sont provoqués par des erreurs humaines ».

Le centre de technologies avancées d’Uber va donc mettre à l’épreuve les capacités du pilote automatique de la voiture. Ces expériences visent également à collecter des données cartographiques.

uber-1900c
Un jour, ce sera peut-être une voiture autonome qui viendra vous chercher.

Le prototype présenté est une Ford Fusion au design particulier en raison de son toit équipé de nombreux capteurs, bien visibles. Sur le ton de la plaisanterie, Uber la compare à une voiture de super-héros. La firme précise que le développement de sa technologie en est encore à ses débuts ; elle espère pouvoir l’améliorer pour assurer la sécurité des « piétons, cyclistes et autres conducteurs ».

Uber et Ford font partie d’une coalition aux États-Unis, formée avec Google, Volvo et Lyft, chargée de promouvoir la cause de la voiture autonome.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés