Google tenait mercredi sa conférence inaugurale lançant les trois jours consacrés à l'évènement Google I/O. L'occasion pour l'entreprise américaine de présenter ses nouveautés, dont certaines s'avèrent tout à fait prometteuses.

C’est mercredi 18 mai que Google a ouvert son conférence annuelle Google I/O avec une présentation longue de deux heures au cours de laquelle la firme de Mountain View a mis en avant de nouveaux services et produits qui seront mis à disposition du grand public au cours des prochaines semaines et des prochains mois. Et pour l’occasion, les annonces de la société ont ratissé large.

De la réalité virtuelle à l’assistant personnel, en passant par les applications instantanées et la messagerie intelligente, sans oublier Android N et le nouveau centre névralgique de la maison connectée, Google avait des choses à dire. Et surtout, des choses à montrer. Même pour le technophile un peu avisé, ou en tout cas au courant de l’actualité high tech, il y avait de quoi être un peu surpris avec cette conférence inaugurale.

Google Assistant

Oubliez Google Now. L’avenir chez la firme de Mountain View s’appelle Google Assistant. Constatant que les requêtes passées à haute voix sont en train de prendre de l’importance chez les utilisateurs, l’entreprise a conçu un assistant personnel bien plus performant. Il est capable de saisir le contexte d’une question, de faire le rapprochement entre plusieurs demandes successives et de tenir un semblant de conversation avec l’utilisateur, en lui adressant des réponses relativement naturelles.

À lire sur Numerama : Google Assistant, une version enrichie de Google Now

Home

Amazon Echo a désormais son grand rival. Dévoilé mercredi par Google, Home est un appareil pour la maison qui est capable de répondre à diverses requêtes plus ou moins complexes. Embarquant l’intelligence artificielle mise au point par Google, il permet à l’usager de prendre le contrôle de tous les objets connectés de la maison (enceintes, téléviseur…). Il suffit simplement d’en faire la demande à haute voix pour que Google Home s’exécute.

À lire sur Numerama : Google présente Google Home, le concurrent d’Amazon Echo

Allo

Les messageries instantanées ont le vent en poupe et celles-ci commencent à avoir des fonctionnalités intelligentes. À Google I/O, le géant de la recherche a fait la démonstration d’Allo, une application qui reprend tous les ingrédients d’une messagerie instantanée mais qui fait aussi appel à des réponses suggérées pour gagner du temps, en fonction de ce qui est détecté à l’écran, qu’il s’agisse d’une conversation écrite ou même d’une photo. C’est impressionnant. Et ce n’est là qu’une de ses spécificités.

À lire sur Numerama : Allo  : Google dévoile sa messagerie intelligente

Duo

La visiophonie est aussi un secteur sur lequel Google veut se positionner. La preuve avec la présentation d’une nouvelle application, Duo, qui permet de réaliser des appels vidéo HD avec son smartphone. Curiosité de Duo, la présence d’une option baptisée Knock Knock qui permet de filmer, avant que l’on ne décroche, la personne qui nous appelle, afin de voir son visage sans tarder. Inutile, donc indispensable ? À vous de voir. Duo sera disponible sur iOS et Android dès cet été.

À lire sur Numerama : Google présente Duo, son application d’appels vidéo

Daydream

La réalité virtuelle est le next big thing pour bon nombre de géants de la high tech. De Sony à Facebook, en passant par HTC ou Samsung, la tendance est au casque qui vous emmène loin d’ici. Google ne pouvait pas ne pas se positionner sur ce créneau. Aussi, la conférence I/O lui a permis de présenter Daydream, une plateforme et un casque de réalité virtuelle avec Android N, dont les plans seront partagés avec certains fabricants de smartphones (Samsung, HTC, LG, Xiaomi, Huawei, ZTE, Asus et Alcatel)

À lire sur Numerama : Daydream, une plateforme et un casque VR pour Android N

Android Wear 2

La conférence Google I/O a été l’occasion pour la firme de Mountain View de présenter la mise à jour de la plateforme dédiée aux montres connectées, Android Wear 2.0. Principal atout de cette nouvelle version, son autonomie accrue par rapport au smartphone. Il n’est plus nécessaire de transporter son smartphone constamment avec soi pour profiter des services de Google. Android Wear 2.0 sera disponible à partir de cet automne. D’ici là, des applications autonomes seront proposées.

À lire sur Numerama : Avec Android Wear 2.0, les montres connectées fonctionnent sans téléphone

Instant Apps

C’est une fonctionnalité prometteuse pour celui qui n’a pas forcément envie de griller sa data mobile ou qui doit composer avec une connexion 3G faiblarde : plutôt que d’installer toute l’application sur le mobile, Google a imaginé des applications instantanées. Avec elles, inutile de les télécharger et de les installer pour s’en servir : il suffit de ne récupérer que les parties utiles pour ce que vous êtes en train de faire. Et en plus, les Instant Apps sont compatibles de la version la plus récente jusqu’à Android KitKat (2013) !

À lire sur Numerama : Instant Apps  : lancer des applis Android sans les installer

Android N

C’est en mars que Google a fait l’essentiel de ses déclarations sur Android N, la future version de son système d’exploitation mobile, qu’il s’agisse de ses principales nouveautés ou de modifications de moindre importance. Si la firme de Mountain View a profité de la conférence pour revenir sur certains aspects de l’OS, comme de nouveaux emojis avec le support de UTF-9 ou le chiffrement des fichiers, elle a surtout invité la communauté à voter pour choisir le nom d’Android N.

À lire sur Numerama : Google vous invite à choisir le nom d’Android N

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés