Microsoft met à jour son application de traduction avec une fonctionnalité capable de détecter le texte dans les images et de le traduire ensuite dans 21 langues différentes.

Vous êtes en déplacement à l’étranger et vous avez toutes les difficultés du monde à décrypter la carte du menu au restaurant ou les panneaux d’indication dans la rue ? Si c’est le cas, vous devriez songer très sérieusement à utiliser une application de traduction au lieu de tourner frénétiquement les pages de votre dictionnaire bilingue dans l’espoir de saisir ce qui est marqué ; celle-ci vous permettra de traduire à la volée le texte apparaissant sur une image.

C’est ce que propose Microsoft avec l’application Microsoft Translator sur Android. Avec la dernière mise à jour, estampillée 2.16.82, il est maintenant possible de repérer des mots à l’intérieur des images et d’utiliser la reconnaissance optique de caractères pour identifier le texte. Au total, 21 langues sont prises en charge. L’usager peut déterminer à l’avance la langue de départ et celle d’arrivée ou bien demander la détection automatique s’il n’est pas sûr de lui.

Voyage
CC Danka & Peter

L’application fonctionne en utilisant l’appareil photo du smartphone. Il suffit de diriger l’objectif en direction de ce que vous voulez traduire, d’ajuster la netteté de l’image et le tour est joué. L’application utilise votre connexion à Internet — si elle est disponible. Sinon il faudra passer par l’écrit et télécharger à l’avance des packs de langues pour accéder à des services de traduction dans plus de 40 langues, prévient la firme de Redmond. Dans le cas du français par exemple, le pack pèse 230 Mo.

À l’usage, l’application affiche toutefois ses limites. Nous l’avons par exemple testée sur un paquet de cigarettes : sur la première image, le texte en français est bien repéré et traduit. Par contre, Microsoft Traduction faillit à saisir les mots inscrits en rouge — un problème de contraste avec le fond noir du paquet ? L’application est en tout cas assez réactive pour un mot ou un groupe de mots. Des phrases plus longues ou plus complexes pourront toutefois la mettre en difficulté.

Microsoft Traduction

Plus généralement, l’application est capable de traduire du texte si vous le saisissez au clavier. Vous pouvez également prononcer un mot ou une phrase à haute voix en passant par le microphone du mobile et charger une photo que vous aviez précédemment prise pour demander la traduction du texte figurant dessus. Un historique des traductions est aussi proposé.

Microsoft propose déjà cette application de traduction à la volée sur iOS depuis février. La firme de Redmond n’est pas la seule à occuper ce créneau. L’été dernier, Google a montré les capacités de son application de traduction visuelle. À l’époque, Google annonçait la prise en charge de 27 langues, mais à condition de passer par l’anglais en tant que langue de départ ou d’arrivée. Particularité appréciable : le logiciel va jusqu’à reprendre la police d’écriture, la taille et la couleur du texte.

L’application de Google est pour le moment plus impressionnante que celle de Microsoft puisque la première est capable d’afficher immédiatement la traduction du texte en survolant l’image et de l’adapter dans le style de départ. Microsoft, lui, a besoin de prendre une photo et ensuite de quelques secondes de traitement avant de pouvoir montrer quoi que ce soit (sans parler des soucis touchant certaines phrases non détectées). Toutefois, c’est un début : nul doute que Microsoft améliorera son outil.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés