Un an après la sortie d'un premier modèle, Apple devrait profiter d'une conférence estivale pour annoncer l'Apple Watch 2. Mais cette nouvelle génération pourrait ne pas suffire à doper les ventes de la montre connectée.

Depuis le lancement de sa montre high-tech, Apple maintient un voile pudique sur les ventes de son nouveau gadget. Aucune information officielle sur les chiffres de vente de l’Apple Watch n’est sortie jusqu’à présent. La firme de Cupertino a toujours éludé la question, notamment lors de la présentation de ses résultats trimestriels et de ses pour plus de la moitié des livraisons.

De source officieuse, le produit d’Apple compterait néanmoins pour plus de la moitié des livraisons des montres connectées dans le monde pour l’année 2015. Le groupe aurait ainsi réussi à s’imposer très vite sur ce marché qui demeure toutefois encore à l’état embryonnaire. En effet, ce sont avant tout les technophiles qui se sont déplacés pour acquérir un modèle.

applewatch4.jpg
L’Apple Watch, première génération.

C’est dans ce contexte particulier que la question de la sortie d’une nouvelle version de l’Apple Watch se pose. En effet, la première génération est arrivée à la fin du mois d’avril 2015. Connaissant le rythme que suit la firme pour renouveler ses produits, il ne serait pas étonnant qu’elle profite d’une conférence à venir — comme la WWDC ? — pour annoncer quelque-chose.

Après tout, Apple a, d’une certaine façon, préparé le terrain. Lors d’un évènement organisé fin mars, la baisse de prix de l’Apple Watch a été actée, passant de 399 euros à 349 euros pour l’entrée de gamme. Une baisse de prix qui peut être interprétée comme la volonté de libérer des créneaux tarifaires pour pouvoir y placer des modèles plus récents de la montre high-tech.

Une baisse de prix annonçant l’arrivée d’un futur modèle ?

Lors d’une visite en Chine, un analyste travaillant au sein de Drexel Hamilton, Brian White, s’est rendu chez des fournisseurs chinois. D’après lui, il faut effectivement s’attendre à une version 2 de l’Apple Watch au cours de l’été. Une présentation lors de la WWDC 2016 est à prévoir. La montre disposerait d’un nouveau look, gagnerait en finesse et aurait bien sûr de nouveaux composants internes.

Reste une question : le public suivra-t-il ? C’est loin d’être acquis. Selon un analyste de KGI Securities, Ming-Chi Kuo, il faut plutôt s’attendre à un recul général des ventes de montres connectées. Apple devrait parvenir à en expédier 7,5 millions en 2016, contre 10,6 millions l’an passé, selon ses estimations. Cela représente une chute d’environ 25 %. Une Apple Watch 2 ne suffirait pas à dynamiser les ventes.

Les raisons de ce recul, s’il a effectivement lieu, sont assez évidentes : la montre connectée est un marché à peine balbutiant. Les applications qui feront vraiment la différence restent à créer. L’Apple Watch nécessite un contact avec l’iPhone pour donner son plein potentiel. Le design doit encore progresser pour séduire (poids, finesse, look). Et surtout, la batterie de l’Apple Watch est au cœur des préoccupations.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés