Amazon annonce que la vente des câbles USB Type-C ne respectant pas les critères établis par l'USB Implementers Forum, Inc ne sera plus admise sur son site de e-commerce.

La controverse sur la qualité plus que douteuse de certains câbles USB Type-C n’a pas été sans effet. Et c’est une très bonne nouvelle. Après les premières mises en garde lancées par Benson Leung, un ingénieur chez Google qui s’est fait remarquer en testant la majorité des câbles USB Type-C disponibles dans le commerce, Amazon s’est résolu à prendre le taureau par les cornes.

Dans un billet publié sur Google+, Benson Leung signale que le site de commerce électronique américain vient de mettre à jour sa liste des produits électroniques interdits à la vente en insérant une nouvelle ligne qui interdit la commercialisation, sur sa plateforme, de tous les câbles USB-C (ou USB Type-C) et adaptateurs qui ne respectent pas les standards établis par l’USB Implementers Forum, Inc.

type-C-google

Cette modification est une bonne chose, dans la mesure où la connectique USB Type-C est appelée à se généraliser auprès du grand public. Il est donc très important que les produits concernés respectent correctement les spécifications de cette nouvelle norme. Dans le cas contraire, c’est le matériel lui-même qui risque d’être endommagé. Et le grand public n’est pas toujours au fait des risques à utiliser un mauvais câble.

Pour illustrer le danger que constituent des câbles non-homologués, Benson Leung n’a pas hésité à sacrifier son propre ordinateur portable. Il a ainsi utilisé un câble USB Type-C fabriqué par SurjTech — et acheté sur Amazon, comme beaucoup d’autres câbles du même type — qui s’est avéré complètement défectueux, au point de griller son Chromebook Pixel.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés