Quelques conseils de base, et une application Android miracle pour gagner de la batterie sur votre smartphone Android.

C’est difficile à imaginer pour les plus jeunes d’entre nous, mais les premiers téléphones mobiles n’avaient besoin d’être rechargés qu’une seule fois par semaine. Les choses ont bien changé avec les smartphones, et il n’est plus rare de ne même plus réussir à tenir la journée complète avec une seule charge. Les moindres petites heures gagnées grâce à des optimisations de l’autonomie sont donc reçues comme le Saint Graal.

Pour gagner de l’autonomie sur son smartphone, trois choses peuvent être faites : veiller sur sa batterie au sens matériel du terme, penser aux gestes qui sauvent, et installer une application miracle.

Prendre soin de sa batterie

C’est une évidence, mais l’autonomie de son smartphone dépend avant tout de la qualité matérielle de la batterie insérée dans le téléphone. Les batteries lithium-ion (ou li-ion) se sont imposées comme la norme sur les smartphones et tablettes, parce qu’elles tiennent plus longtemps, délivrent davantage d’électrons, et ne subissent pas le fameux « effet mémoire » des anciennes batteries Ni-Cd (nickel-cadmium) ou NiMH (nickel-hydrure métallique). Il n’y a donc pas besoin d’attendre qu’elles soient déchargées pour les recharger à bloc.

Mais ces batteries nécessitent tout de même de l’entretien pour tenir dans la durée. Nos collègues de FrAndroid avaient publié un excellent guide sur la charge des batteries li-ion, qu’il serait vain de paraphraser ici. Notez tout de même quelques conseils pratiques :

  • Ne pas aller sous les 5 % de capacité pour ne pas endommager l’une des cellules de la batterie, et perdre typiquement un tiers d’autonomie disponible ;
  • Recalibrer la batterie chaque mois avec un cycle de charge complet (épuiser la batterie jusqu’à atteindre les 5 % d’autonomie restante, puis recharger jusqu’à 100 %).
  • Utiliser le chargeur d’origine ou un chargeur certifié pour votre appareil, et surtout pas un chargeur acheté au rabais à la sauvette, car il est mauvais de laisser brancher l’appareil après les 100 % de charge, mais « dans la plupart des cas, en utilisant le chargeur d’origine ou des produits conformes à la réglementation européenne, un mécanisme coupe le rechargement de la batterie une fois qu’elle est pleine ».
  • Éviter la chaleur, néfaste pour la batterie.

Ajoutons que contrairement aux iPhone, la plupart des téléphones Android permettent de changer la batterie soi-même, et que si vos problèmes sont matériels, l’achat d’une nouvelle batterie (de préférence d’origine) s’impose.

Tout savoir sur les batteries : mythes, astuces et avenir

Les gestes qui sauvent l’autonomie

Un smartphone est un ordinateur sur batterie. Plus vous lui demandez d’en faire, plus il consomme d’énergie et donc, plus il épuise rapidement la réserve d’électrons apportée par l’accumulateur li-ion. Si l’on veut épargner quelques heures d’autonomie, il faut donc veiller à ne pas trop en faire, et à supprimer l’inutile :

  • Abaisser au minimum possible la luminosité de l’écran (souvent la première source de consommation électrique sur un smartphone). Le confort de lecture étant une affaire personnelle, il faut tester les différents réglages possibles pour trouver ses préférences. Il nous semble toutefois que l’on peut le plus souvent baisser presque jusqu’au minimum, en laissant le paramètre de « réglage automatique » activé pour faire front lorsque la luminosité extérieure est forte ;
  • Désactiver le GPS. Même si les puces GPS sont aujourd’hui bien mieux optimisées, elles restent très consommatrices, particulièrement lors des déplacements (en train, en métro, en voiture…). Or on n’a rarement besoin d’avoir la localisation activée en permanence. Le bon bon réflexe est de ne l’activer que lorsque c’est nécessaire.
  • Désactiver le Bluetooth et le Wi-Fi. Même chose avec le Bluetooth ou le Wi-Fi. Ne les activez que si vous en avez besoin. Sinon, le téléphone émettra en permanence pour signaler sa présence ou rechercher des appareils Bluetooth ou des points d’accès Wi-fi à proximité, pour rien.
  • Fermer les applications actives inutiles. Bien que le système Android mette en pause la plupart des processus qui ne sont pas utilisés, ce qui évite de gaspiller de l’énergie pour une application fermée depuis longtemps, il reste souvent des applications en arrière-plan, toujours actives. Celles-ci peuvent continuer à émettre ou recevoir des données, et à utiliser le processeur du smartphone. Si vous n’avez pas l’intention de les réutiliser rapidement, fermez-les.
  • Supprimer les sons et vibration du clavier. C’est strictement inutile (ou si peu) du point de vue fonctionnel, mais les sons et surtout les vibrations émis à chaque touche sur le clavier virtuel consomment de la batterie.
fermertout
Même en arrière-plan, le navigateur continue à solliciter le processeur.

L’application miracle : Battery Doctor

C’est le genre d’applications Android dont on préfère se méfier et prendre avec hauteur, lorsqu’on la découvre. Édité par Cheetah Mobile, Battery Doctor est une application gratuite (financée par une publicité non intrusive), décrite comme un « économiseur d’énergie qui peut prolonger l’autonomie de votre batterie jusqu’à 50 % en trouvant les applications et les paramètres énergivore sur votre appareil ». Trop beau pour être vrai.

Et pourtant dans notre expérience, malgré l’application de toutes les recommandations ci-dessus, Battery Doctor a été miraculeux. Un Samsung Galaxy S5 qui n’arrivait plus à tenir jusqu’à la nuit s’est retrouvé, par le simple effet du bouton « optimiser », à avoir encore largement plus de 50 % de charge à l’heure du coucher.

Non seulement l’application tue tous processus inactifs qui encombrent le système et s’assure que les recommandations précédentes soient bien appliquées (par exemple en contrôlant lui-même la luminosité), mais il optimise même la charge, selon un procédé qui nous est mystérieux, en trois étapes. La troisième est dite « d’entretien ».

batterydoctor

Selon les recommandations de l’éditeur, il faut brancher votre téléphone Android lorsqu’il reste environ 20 % de batterie, et continuer à charger la batterie jusqu’à ce que Battery Doctor vous dise que la 3ème étape du chargement est terminée.

L’application propose par ailleurs un « mode d’économie », qui sera utile si votre téléphone ne dispose pas déjà d’une telle fonction. Il coupe tout ce qui n’est pas absolument vital pour envoyer ou recevoir appels et SMS, pour vous permettre de rentrer chez vous sans crainte de tomber à plat. En outre, elle dispose de nombreuses fonctionnalités supplémentaires, comme un contrôle de la température, de l’état général de la batterie, ou une planification des modes d’énergie en fonction de plages horaires (par exemple pour désactiver automatiquement le Wi-Fi si vous êtes au lycée ou au travail).

Battery Doctor(Batterie Saver) Cheetah Mobile Inc. (NYSE: CMCM)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés