Les Google Glass sont loin d'être enterrées et une entreprise comme Tesla pourrait avoir été séduite par l'objet connecté de Google repensé pour les entreprises.

Les Google Glass n’ont jamais pu arriver à la phase de commercialisation grand public, Google ayant arrêté son marketing à destination de tous très tôt dans le cycle de développement du produit. En cause, un manque d’engouement certain pour le produit et plusieurs questions sur la vie privée, notamment parce que les Google Glass sont capables de filmer en continu ce que voit le porteur. L’objet est pourtant loin d’être mort et Google pourrait avoir un client de choix pour sa nouvelle stratégie, adressée aux entreprises : Tesla, la société d’Elon Musk qui construit des voitures électriques et autonomes.

Le blog Electrek, spécialisé sur le secteur et souvent bien informé sur ces questions, a croisé plusieurs indices qui permettent d’affirmer que Tesla utilise des Google Glass dans son usine de Fremont. Deux informations nous mettent sur cette voie. La première, c’est la mention de Tesla comme client d’APX Labs, l’un des partenaires de Google dans son programme Glass at Work. L’usine de Tesla illustre d’ailleurs le site d’APX Labs qui fournit des solutions aux entreprises pour moderniser leur main d’œuvre, notamment du côté des wearables et des logiciels associés.

task2

La deuxième information, c’est une photo qui était disponible sur le site APX Labs et qui montrait leur logiciel d’accompagnement des ingénieurs de Tesla et plusieurs Model S noires. La photo a depuis été retirée, peut-être trop évidente pour la communication d’un Musk qui aime bien maîtriser toutes ses facettes. Le logiciel affiché semble être plutôt sommaire : il s’agit d’un accompagnement de l’employé lors des réparations qui peut afficher des informations techniques sur les produits de l’entreprise.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés