Tous les mois, nous arpentons le catalogue des services de SVoD disponibles en France pour vous présenter une sélection maison à binge-watcher sans limite. En mars, sur Netflix, c'est Daredevil & chill.

A priori, le mois de mars, c’est une suite alternée de 10 minutes de pluie, 10 minutes de soleil, 10 minutes d’orage, 10 minutes de neige et 10 minutes de vent. Du coup, il n’y a pas meilleur mois pour rester sur un canap’ à binge watcher de la SVoD à en avoir les yeux rouges et le teint pâle. Et comme la France n’est plus au Moyen-Âge télévisuel depuis les grands chamboulements entamés par Canal Plus et poursuivis par Netflix, on peut un peu commencer à regarder ce qu’on veut quand on veut sur l’écran du salon (ou du smartphone, de la tablette, de l’ordinateur, du Gear VR, du frigo connecté…).

Tous les mois, nous allons vous proposer un guide des séries, films et documentaires à ne pas manquer sur les plateformes de SVoD les plus populaires, bref, un guide des nouveautés et des incontournables disponibles en streaming. Et on commence assez naturellement par le géant rouge qui a l’avantage d’être disponible un peu partout dans le monde : Netflix.

Séries

House of Cards — Disponible

On ne présente plus House of Cards, la série politique aux mille rebondissements qui vient tout juste de passer de Canal Plus à Netflix. Vous pouvez découvrir la série complète depuis le 4 mars sur Netflix et pour ceux qui avaient pris un abonnement à Canal pour profiter des saisons précédentes pourront regarder la quatrième saison en entier sur le concurrent. Un cadeau surprise de début de mois à ne pas manquer. Et si vous débarquez, ça pourra vous occuper plus d’un week-end.

Critique  : House of Cards S04, «  Je ne veux pas que tu deviennes une menace  »

Love saison 1 — Disponible

Love est notre coup de cœur de fin février et a donc sa place dans ce guide de mars. La série d’Apatow alterne légèreté et profondeur dans une ambiance toujours à la limite du gênant. On ne sait pas trop si on doit apprécier ou détester les deux héros du show, mais on ne peut pas arrêter de regarder la série sans en avoir vu la fin. Avec des épisodes courts de moins d’une trentaine de minutes, c’est un must watch en rentrant du boulot.

Critique  : Love sur Netflix, l’amour vrai

Daredevil saison 2 — Disponible le 18 mars

C’est peu dire que Netflix fait du bon boulot avec les franchises Marvel. Jessica Jones était une excellente surprise et la première saison de Daredevil nous avait scotché à l’écran. Bien entendu, Netflix continue sur sa lancée et proposera la saison 2 en intégralité de Daredevil le 18 mars prochain. Ce sera l’occasion de voir Matt-le-torturé en tenue cuir et latex affronter de nouveaux ennemis — en plus de ses propres démons.

That ’70s Show — Disponible

Si vous avez manqué That ’70s show, vous êtes passé à côté d’un grand moment de déconnade télévisuelle. La série suit une bande d’ado américains à la fin des années 1970, entre rock psychédélique, hippies sur le tard et crétinerie assumée. Le show touche juste et Netflix diffuse les 4 premières saisons sur huit au total qui vous permettront de bien vous mettre dans l’ambiance de la série. C’est aussi l’occasion de voir Ashton Kutcher et Mila Kunis à vingt piges. C’est vieux, mais ça met de bonne humeur.

Documentaires

Cooked

Netflix enchaîne les documentaires tous plus fantastiques et bien réalisés les uns que les autres et Cooked n’échappe pas à la règle. Si le végétarianisme ne vous intéresse pas plus que ça mais que vous n’êtes pas contre l’information de qualité sur l’industrie de la nourriture — oui, c’est un sujet plus tabou qu’il n’en a l’air –, Cooked est fait pour vous.

La série documentaire en quatre épisodes explore la nourriture au prisme de la tradition en ne manquant jamais de montrer au spectateur à quel point il est absurde de continuer à jouer au jeu de l’industrie agroalimentaire qui prétend pouvoir nourrir la planète à moindre coût. Vous risquez donc de passer de l’émerveillement au désespoir en quelques minutes, mais la réalisation et le rythme de ce documentaire sauront vous tenir en haleine. Et puis vous pourrez enchaîner sur Chef’s Table.

Le Funambule (2008

Si vous étiez né et conscient du monde qui vous entoure en 1974, vous avez peut-être vu dans un journal en papier la photo de Philippe Petit marchant sur un fil entre les deux tours du World Trade Center. Le rêve d’une vie documenté à merveille par James Marsh, mêlant reconstitutions, photos d’archives et entretiens avec Petit et ses amis de l’époque.

largepetit_1442841112

My Beautiful Broken Brain — Disponible le 18 mars

Une jeune femme a perdu la plupart de ses fonctions à la suite d’une attaque. Ce documentaire produit par Netflix retrace son combat pour réapprendre… eh bien à peu près tout, en commençant par le langage. Si le sujet est dur à traiter, la bande-annonce laisse présager encore une fois du meilleur au niveau de la réalisation et de la justesse du ton.

Films

Hellboy (2004) — Disponible le 16 mars

Si Netflix prévoit de renforcer son catalogue de films maison, les longs-métrages à mériter le détour sont encore peu nombreux sur le service de SVoD américain — ou ont été tant vus et revus qu’ils n’ont pas besoin d’être mentionnés. En mars, Netflix diffusera cependant le premier Hellboy à ses abonnés. Cette première adaptation au ciné du héros rouge et sans corne a été réalisée par Guillermo del Toro et ne manque ni d’humour, ni de virtuosité. À consommer un mercredi soir pour se donner assez de pêche pour terminer la semaine.

Hellboy

Pour les kids

Robin des Bois — Disponible

On ne présente plus le grand classique des studios Disney à l’époque où ils engageaient de vrais chanteurs et musiciens pour leurs chansons et qu’ils faisaient parler leurs personnages en ancien français dans les versions françaises pour coller au décor. Il y a toujours eu du Disney old school sur Netflix mais ce mois-ci, c’est le brigand le plus talentueux de la forêt de Sherwood qui s’affiche en streaming. Comme pour Merlin l’Enchanteur, disponible aussi sur Netflix, vos yeux risquent de ne pas croire ce qu’ils voient quand ils réaliseront le job accompli sur la remasterisation de la pellicule originale : la qualité est bluffante.

Dinotrux saison 2 — le 11 mars

D’accord, le concept de Dinotrux est parfaitement idiot : les scénaristes se sont demandés ce que les enfants aiment et un type dans la salle a sûrement lancé un « construire des trucs » avant qu’un autre lâche un « les dinosaures » ! Et ainsi est né Dinotrux, une série qui met en scène des robots mélangés à des engins de construction qui construisent des choses. La saison 2 débarque le 11 mars et reprend le même concept et devrait arriver à la une du compte enfants. Toujours moins traumatisant que Téléchat.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés