Comme Sony, Google ou Samsung, Intel s'intéresse aux technologies immersives. La société, qui a présenté ses innovations en matière de réalité virtuelle lors du MWC, travaille aussi dans le domaine de la réalité augmentée.

La réalité virtuelle n’est pas le seul domaine dans lequel Intel compte déplacer ses pions. Si le spécialiste mondial des semi-conducteurs a mis l’accent sur ce type d’expérience lors du salon MWC à Barcelone, d’autres technologies l’intéressent grandement. À commencer par la réalité augmentée.

intel-building110812134832.jpg

Au cours du Mobile World Congress, l’entreprise américaine a ainsi fait la démonstration d’un petit chaton virtuel s’animant sur l’écran d’un smartphone et qui se montre capable, grâce à la détection de la profondeur, de reconnaître des surfaces, des objets, leur hauteur et leur distance par rapport à l’utilisateur.

Or, c’est avec cette technologie que le groupe pourrait se lancer dans la conception d’un « casque » de réalité augmentée, croit savoir le Wall Street Journal. Cette semaine, le journal indique en effet que l’industriel mobilisera ses caméras RealSense pour bâtir son propre périphérique, qui pourrait en réalité plutôt ressembler à des lunettes, à l’image de ce que propose Google avec son projet Glass.

RealSense.
RealSense.

RealSense est un outil de capture en trois dimensions via des petites caméras, qui peuvent mesurer la position et la profondeur d’un objet. Dans le cas du modèle R200, il est possible de modéliser en un temps très court n’importe quel bibelot, voire même une personne, en déplaçant la tablette — alors équipée du logiciel embarqué — tout autour.

Intel propose déjà dans le commerce des caméras RealSense à travers des produits spécifiques, comme des hybrides ou des ordinateurs portables. Dans cette optique, le groupe devrait mettre à profit une acquisition récente, celle de Recon Instruments, une société spécialisée dans les lunettes connectées.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés