Aurevoir Qik ! Le service de messagerie par vidéo lancé par Microsoft en 2014 va déjà fermer ses portes.

En 2014, Microsoft avait l’ambition de concurrencer des services comme SnapChat et WhatsApp en proposant une alternative asynchrone aux vidéos Skype. Disponible sur toutes les plateformes, Qik permettait dans une interface simple et épurée d’envoyer des courts messages vidéo à ses amis. En d’autres mots, il voulait remplacer le SMS par la vidéo.

Mais moins de deux ans après son lancement, Microsoft a décidé d’enterrer Skype Qik.Le service s’arrêtera le 24 mars. Passé cette date, les utilisateurs ne pourront plus envoyer ou recevoir des messages. La firme de Redmond explique que la plupart des fonctions de Qik ont été intégrées dans Skype.

Skype-Qik

« Depuis le lancement, nous avons compris que beaucoup d’entre vous utilisent déjà ces fonctions dans Skype, et de fait, nous avons migré certaines des fonctions de Qik les plus utilisées dans le Skype que vous connaissez et aimez », écrit ainsi l’équipe de Skype dans un billet sur son blog.

Force est de constater que le service pouvait prêter à confusion. Pour de nombreux aspects, il semblait redondant à Skype, sans toutefois proposer le même niveau d’adoption. Et sans utilisateurs, la plateforme rachetée 100 millions de dollars par Microsoft n’avait aucune chance de s’imposer, particulièrement dans un marché de la messagerie instantanée où les grands noms se partagent déjà la majorité des utilisateurs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés