Le MWC, ce n'est pas que des smartphones. C'est également l'occasion pour les sociétés de nous montrer leur dernières idées. C'est le cas de l'entreprise française Bookeen, qui vient de présenter sa housse capable de recharger les liseuses électroniques avec de l'énergie solaire.

Les liseuses profitent déjà, grâce aux écrans E-Ink (encre électronique), d’une bonne autonomie. Mais forcément, comme tout objet nomade, plus celui-ci est autonome et moins on pense à le recharger avant de l’embarquer avec soi. Et l’on finit par arriver à la plage, après un long trajet en voiture, pour réaliser qu’on ne pourra finalement pas lire le dernier livre entré dans le domaine public.

159542

Mais ça, c’était avant ! La société française Bookeen a trouvé la solution à ce problème bien agaçant : elle a mis au point une housse pour liseuses électroniques bardée de cellules photovoltaïques. Concrètement, celle-ci pourrait faire gagner aux liseuses de la marque (pour l’instant la Cybook Ocean) jusqu’à une journée d’autonomie supplémentaire par heure d’exposition.

Prévue très stratégiquement pour l’été 2016, la housse a été réalisée en partenariat avec la société Sunpartner Technologies. Elle utilise le composant Wysips développé par Sunpartner qui associe  une couche de lentilles semi-cylindriques à une couche de cristaux photovoltaïques. Les cellules Wysips ont l’avantage d’être transparentes et donc de ne pas dénaturer le design de la housse, qui est recouverte d’effets graphiques.

Les liseuses ne sont pas les seuls objets présentés sur le salon à bénéficier de la technologie de Sunpartner, comme nous l’avons vu, celle-ci trouve également une place de choix sur les smartwatch et les smartphones. Concernant la housse de Bookeen, aucun prix n’a pour l’instant été annoncé.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés