Google annonce la fermeture à venir de Picasa, son service d'albums photos. À la place, l'entreprise américaine accueillera les clichés de ses utilisateurs sur Google Photos, une plateforme lancée l'an dernier.

Picasa, c’est bientôt terminé. Après douze ans de bons et loyaux services, le service de gestion des albums photos va tirer sa révérence et céder définitivement sa place à Google Photos. Une fermeture attendue, dans la mesure où l’entreprise avait débuté l’été dernier la réorganisation de ses activités dans le stockage de photographies, avec le retrait de Google+ Photos.

Ceux qui étaient attachés au service devront se faire une raison et prendre sans tarder les dispositions qui s’imposent pour traiter leurs données sur Picasa.

Si Google Photos ne leur convient pas, ils auront la possibilité de visualiser, télécharger et supprimer les albums de Picasa depuis un endroit dédié. Par contre, ils ne pourront pas créer de nouvel album ni d’en éditer un avec l’ancien service ; il faudra obligatoirement passer par Google Photos.

Google Photos
Google Photos

La fermeture de Picasa se déroulera par étapes, avec pour commencer l’arrêt du support de l’application de bureau à partir du 15 mars. Google précise toutefois que ceux l’utilisant déjà ou qui la téléchargeront avant cette date pourront l’utiliser encore normalement ; par contre, il n’y aura plus de mise à jour. Quant aux futurs contenus, il faut s’attendre à ce qu’ils soient téléversés sur Google Photos.

Mais c’est véritablement à partir du 1er mai 2016 que les restrictions indiquées plus haut commenceront à prendre effet.

Et pour ceux qui sont prêts à utiliser Google Photos ? Ceux-là n’auront quasiment rien à faire pour retrouver leurs albums de Picasa. Il leur suffira simplement de se connecter à Google Photos et toutes les données seront déjà en place.

Une page de Google qui se tourne

Avec la fermeture de Picasa, c’est une page important de Google qui se tourne. Pendant longtemps, la firme de Mountain View a fait des pieds et des mains pour faire de son service l’un des lieux incontournables pour héberger des photographies, en le dotant de fonctionnalités avancées comme la reconnaissance faciale et l’ajout automatique de mots-clés.

Dans sa tentative de percer sur le terrain des réseaux sociaux, Google a chercher à unifier plusieurs de ses services dans une seule et même expérience avec Google+.

Mais ce qui devait être le « hub » numérique de l’internaute s’est avéré être une occasion manquée. Picasa, qui faisait partie de l’aventure, a souffert du manque d’intérêt des utilisateurs et du fait que les internautes ont préféré partager leurs photos ailleurs, sur les réseaux sociaux (comme Facebook) ou via des applications spécifiques (Instagram, Snapchat).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés