Orange a commencé à couvrir les lignes LGV Sud-Est et LGV Nord avec des antennes 4G. L'opérateur pourrait annoncer publiquement le déploiement dans une conférence de presse la semaine prochaine.

Dans la course au déploiement de la 4G sur le territoire national, Orange a une longueur d’avance. Au mois de janvier, l’opérateur historique comptait 8 348 sites actifs, contre 7 144 pour Bouygues Telecom, 5 636 pour Free Mobile et 4 587 pour Numericable SFR. Et l’opérateur semble décidé la conserver puisque selon un article de Clubic, il aurait intégralement couvert deux lignes de trains à grande vitesse (TGV) : la LGV Sud-Est et la LGV Nord.

D’octobre à décembre entre Lille et Paris et de juin à septembre entre Lyon et Paris, les tronçons qui étaient des zones blanches ont été recouverts d’antenne 4G. Et cela a été remarqué par les utilisateurs de la ligne qui ont commencé à voir une amélioration.

Carte antennesmobiles.fr
Carte antennesmobiles.fr

L’opérateur qui n’a pas communiqué sur ce déploiement, prépare cependant une conférence de presse la semaine prochaine, avec comme thème « Le réseau avance là où ça compte pour vous ». Celle-ci aura justement lieu à la Gare de Lyon, on peut donc s’attendre à ce qu’elle parle de la couverture des lignes TGV en 4G, en attendant le déploiement du Wi-Fi dans les trains.

Orange aura donc pour l’instant un avantage de taille sur les opérateurs concurrents. Les usagers, particulièrement les professionnels, demandent une connexion internet à bord des trains depuis plusieurs années. La SNCF avait d’ailleurs annoncé travailler avec les opérateurs pour un déploiement de la 4G sur les lignes entre 2016 et 2017 — une solution moins coûteuse que de proposer le Wi-Fi à bord via satellite. L’ARCEP de son côté n’impose aux opérateurs que la couverture du réseau ferré régional, de l’ordre de 60 % en 2022, 80 % en 2027 et 90 % d’ici la fin 2030.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés