Facebook, le réseau social de Mark Zuckerberg au milliard d'utilisateurs vient de réaffirmer son ambition de devenir une plateforme vidéo. Chaque jour, 100 millions d'heures de vidéos sont vues sur le réseau social.

Facebook va bien, merci pour lui ! Au dernier trimestre 2015, le réseau social de Mark Zuckerberg a dépassé toutes les attentes et affiche des revenus records de 5,84 milliards de dollars, soit une augmentation de 52 % d’année à année.

Mark est content.
Mark est content.

Mais ce n’est pas la seule statistique intéressante dévoilée lors du Q4. Comme le montre Business Insider, le plus gros réseau social au monde est sur le point de devenir une plateforme vidéo d’importance.

Quand le jeune milliardaire n’est pas en train de construire les bases de Skynet, il tente de concurrencer YouTube sur son propre terrain en faisant de Facebook un service d’hébergements de vidéos. Mais le réseau n’avait alors jamais donné de nombres pertinents concernant l’adoption de ce format par ses utilisateurs.

100 millions d’heures par jour

En effet, là où YouTube s’exprime en « heures consommées », le réseau social lui s’exprimait en « vidéos vues », une donnée peu significative dans la mesure où les vidéos apparaissent spontanément et se lancent d’elles mêmes sur la timeline de l’utilisateur.

Mais aujourd’hui, Facebook a annoncé qu’il cumulait 100 millions d’heures consommées par jour, une donnée beaucoup plus impressionnante, surtout si on la met en perspective face à celle de son rival.

Si on compare en effet aux chiffres rapportés par le New York Times, YouTube comptait déjà 300 millions d’heures vues par jour. Ce chiffre connait une croissance exponentielle année après année puisqu’en juillet 2015, une source proche de YouTube a confié à Business Insider que le service en était à 500 millions d’heures par jour.

une donnée beaucoup plus impressionnante, surtout si on la met en perspective face à celle de son rival

Alors certes, Facebook n’en est pour l’instant qu’à cinq fois moins, voire six fois moins si on compte la croissance de 60 % d’année en année annoncée par YouTube. Mais le simple fait que le réseau social aligne ses mesures sur celles de son plus gros concurrent montre clairement son ambition de devenir un service vidéo sur lequel il faut compter. Il faut cependant prendre en considération que les deux plateformes proposent un contenu bien différent. Là où les vidéos Youtube font en moyenne 3,53 minutes (en 2012), celles de Facebook sont en effet bien plus courtes et se rapprochent plus du format instauré par Vine et Instagram.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés