Microsoft cherche à faciliter le portage des applications iOS vers Windows 10 Mobile, afin d'étoffer sa boutique en ligne.

Microsoft le sait : sa boutique d’applications pour mobile n’est pas aussi fournie qu’un App Store ou un Google Play. Même si le Windows Store compte quand même plus de 669 000 références (en incluant toutefois les logiciels pour tablette et PC), ce qui permet a priori de couvrir toutes sortes de besoins, le magasin de la société américaine est perçu comme peu doté, et cela n’est certainement pas de nature à convaincre les utilisateurs de délaisser leur système d’exploitation pour aller sur Windows 10 Mobile.

C’est pour cette raison que la firme de Redmond a mis sur la table de nouveaux plans pour inciter les programmeurs à travailler avec sa plateforme.

wallapplis.jpg

Comment ? En lançant des sortes de « passerelles » entre son système d’exploitation et ceux de la concurrence. Des noms de code ont même été donnés : Astoria concerne Android, Islandwood se concentre sur iOS, Westminster est pour le web et Centennial vise les applications Windows 32 bits.

L’idée ? Élaborer des outils devant simplifier le portage des applications vers Windows 10 Mobile. Ainsi, le développeur n’aurait pas besoin de repartir de zéro : le programme de conversion fait le plus gros du travail. En théorie, seules quelques petites retouches ici et là resteraient à apporter par l’auteur de. Microsoft pense que cette approche peut séduire les programmeurs qui n’ont pas le courage de repartir de zéro sur Windows 10 Mobile.

Islandwood : nom de code pour porter des applis iOS vers Windows 10 Mobile.

Et dans ce domaine, une attention toute particulière est apportée à l’écosystème iOS. Le site FraWin a relevé l’existence d’un formulaire invitant les développeurs à transmettre leur application au format .ipa afin que l’éditeur américain puisse contrôler l’efficacité de son analyseur automatique. Si celui-ci donne satisfaction, alors il sera mis en ligne pour qu’un plus grand nombre de personnes puisse s’en servir.

L’idée de cet analyseur est de donner un outil facile d’emploi pour s’assurer qu’une app iOS est prise en charge par Windows Bridge. Et si ce n’est pas le cas, l’analyseur délivrera des indications utiles afin que le développeur puisse savoir où intervenir pour lever les derniers obstacles.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés