Mozilla annonce l'arrêt de Persona, son système d'authentification. Selon la fondation, cet outil ne rencontre pas un intérêt suffisant qui justifie de le conserver.

L’aventure de Persona touche à sa fin. Mozilla, qui développe ce système d’authentification depuis plusieurs années, vient de faire savoir dans une liste de diffusion que ce projet sera stoppé en fin d’année. Dès à présent, l’évolution de Persona est interrompue. Et en date du 30 novembre, tout sera effacé et débranché.

Dans son message, la fondation explique que le désintérêt progressif des rares utilisateurs de Persona l’a convaincue qu’il était temps de passer à autre chose. Dans les faits, c’était déjà en partie le cas : en mars 2014, la conception était passée des mains de développeurs à temps plein à celles de volontaires.

Mozilla avait commencé à se détourner de Persona début 2014.

Les sites qui utilisent ce système sont dès à présent invités à choisir une autre méthode pour authentifier leurs visiteurs et à les avertir des changements à venir. Pas de panique pour autant : Mozilla s’engage à assurer une maintenance et à corriger les failles de sécurité jusqu’au 30 novembre 2016. Cela laisse de la marge.

Après cette date, tous les services hébergés sur le nom de domaine Persona.org seront neutralisés. Mozilla indique qu’il conservera le contrôle de l’adresse et qu’il ne le vendra pas à un tiers. Les données non plus ne seront pas transférées. Toutes celles hébergées sur les serveurs seront supprimées.

L’idée de Persona est de fournir un système qui simplifie l’authentification de l’internaute sur le net, en remplaçant l’utilisation des mots de passe par une identification unique. Ainsi, le site, s’il est compatible, utilisera les éléments de ce procédé, afin de faciliter la vie de l’usager, qui n’aura pas à retenir un mot de passe différent par site.

Persona
La promesse de Persona.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés