Après Parrot, c'est au tour de DJI de faire ses annonces au CES 2016. Au programme : un nouveau drone 4K, un SDK et un concours pour sauver des vies.

Le Phantom 3 4K, l’entrée de gamme DJI

Les drones sont à l’honneur au CES 2016 : Parrot a annoncé son Disco aux airs de bombardier furtif et DJI a sorti de son coté la nouvelle version de son drone destiné aux amateurs intéressés par la capture de vidéo de qualité, le Phantom 3 4K. Celui-ci se positionne en entrée de gamme avant le Standard et le Professional & Advanced à un tarif de 999 $ (comptez à peu prè 1099 € après la conversion et les taxes).

dji-phantom-3-professional-advanced-5

Equipé d’un capteur Sony Exmor R BSI 1/2.3″ de 12,4 Mégapixels, il est capable de filmer des vidéos en qualité UHD jusqu’à 4096x2160p. Il peut retransmettre le flux vidéo en temps réel à une définition de 480p à 30 images par seconde et ce jusqu’à 1200 mètres. Ces performances sont légèrement en deçà des autres modèles de la gamme qui sont capables de diffuser jusqu’à 5 kilomètres en 720p. Cela s’explique par la perte de la puce GLONASS et de la fonction Lightbridge. Le drone n’est d’ailleurs plus relié en liaison radio mais se limite à la portée d’une connexion Wi-Fi.

Un nouvel SDK et un concours

DJI a également annoncé la sortie d’un nouvel SDK et cela ne vous parlera pas trop si vous n’êtes pas développeur. Il s’agit d’un kit de développement qui va permettre aux devs de créer des applications pour contrôler les drones. Celui-ci peut servir diverses utilisations comme la surveillance et l’agriculture. DJI  — qui produit par ailleurs un drone agricole — s’est associé à Ford et aux Nations Unies pour concevoir un système qui permettrait aux drones de prendre leurs envols depuis une voiture en mouvement.

L’interêt serait ensuite d’utiliser des drones dans des missions de recherche et de sauvetage, dans des situations extrêmes qui ne permettent pas aux secouristes de sortir de leurs voitures ou de s’arrêter (un tremblement de terre ou un feu de forêt par exemple). Mais ça peut aussi être sympa juste pour frimer.

Le concours demande que le drone (un Matrice 100 DJI) décolle et atterrisse à l’arrière du pickup Ford F-150. Pour cela, les dévelopeurs pourront faire communiquer le drone et la voiture en utilisant le système de Ford SYNC AppLink.

Les projets des étudiants et des développeurs qui souhaitent participer au concours seront départagés et les 15 meilleurs équipes recevront le dernier SDK, un drone Matrice 100 et une caméra Zenmuse X3. Enfin, les 10 dernières équipes en lices pourront tester leur système dans une mission d’essai avec un Ford F-150. Les vainqueurs du concours repartiront avec la somme de 100 000 $.

banner-810d1c3e

Retrouvez toutes les annonces du CES 2016 sur notre page dédiée !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés